La revanche des Bourses européennes ?

Depuis le début de l’année le S&P500 progresse péniblement de 7% quand le CAC 40 ou le FTSE affichent des hausses de 16%. Pourquoi les places européennes ont-elles la cote ? Ces performances, parfois en trompe-l’ il, peuvent-elles durer ? Le décryptage de Wilfrid Galand, directeur stratégiste chez Montpensier.

Prec.
Des répliques du tremblement de terre dans les banques régionales
Suiv.
Quand la globalisation a-t-elle arrêté de progresser ?
Plus de publications

Abonnez-vous

Abonnez-vous et recevez toutes les semaines notre newsletter économique et financière.