La situation a changé pour la Banque centrale européenne (BCE)

L’inflation se rapproche de l’objectif d’inflation de la BCE et le Conseil des gouverneurs est désormais unanimement préoccupé par l’inflation et le risque d’un effet de second tour dans la zone euro (c’est-à-dire la répercussion de la hausse des prix du pétrole sur les salaires entraînant une spirale d’augmentation prix salaires).

En conséquence, Christine Lagarde, la président de la BCE, a reconnu qu’une hausse des taux en 2022 n’est plus exclue. Les décisions de la BCE dépendront désormais des projections de mars 2022 et elle se tient prête à adapter ses instruments si nécessaire. La réunion de mars sera cruciale, un recalibrage de la politique monétaire pourrait être annoncé. En mars, la BCE mettra fin au PEEP (programme d’achats d’urgence face à la pandémie) comme prévu, mais la banque centrale pourrait également réévaluer les achats nets d’actifs dans le cadre de l’APP[1] (programme d’achats d’actifs) et ouvrir la porte à la fin des achats nets d’obligations dès le quatrième trimestre et à une hausse des taux peu après.

La situation est difficile pour la BCE car l’inflation est alimentée par la flambée des prix de l’énergie et la fragmentation économique reste une préoccupation majeure. Une réduction de l’accommodation monétaire profiterait à certains pays tandis que d’autres seraient négativement impactés. Par exemple, la probabilité d’effets de second tour est plus élevée dans des pays comme l’Allemagne qui est au plein emploi et prévoit d’augmenter son salaire minimum de 25%. Cela pourrait stimuler la croissance globale des salaires dans l’ensemble de l’économie allemande et contribuer à des pressions salariales plus larges, d’où la nécessité d’une hausse des taux pour maîtriser l’inflation. En revanche, les pays périphériques ont besoin d’une politique monétaire accommodante. Des hausses de taux en 2022/2023 signifieraient un arrêt de la politique d’achat d’actifs de la BCE, tandis que l’impact positif du fonds de relance de l’Union européenne (UE) ne sera visible sur les fondamentaux des pays qu’à moyen terme. Et en attendant, les conditions de financement doivent rester accommodantes pour soutenir la reprise de l’investissement privé et permettre un financement bon marché de la dette.

Selon nous, la BCE augmentera ses taux directeurs fin 2022 ou début 2023. Cependant, la hausse du taux directeur de la BCE se fera au détriment de la stabilité des spreads. Nous maintenons notre position de forte prudence sur les émetteurs périphériques. La BCE utilisera la flexibilité de réinvestissement du PEPP[2] mais nous ne sommes pas sûrs que cela suffira à empêcher la volatilité des spreads.

Termes et définitions
1. Asset Purchase Programme ( APP ) Le “Asset Purchase Programme” (APP), en français “Programme d’achats d’actifs”, est une politique monétaire mise en œuvre par…
2. PEPP. Le PEPP, ou Plan d’Achat d’Urgence Pandémique, est un programme exceptionnel d’achats d’actifs lancé par la Banque Centrale…

Rechercher un fonds

NomISINCatégoriePerf.YTD
Gay-Lussac Microcaps A FR0010544791 Actions Euro. Microcaps -1.38 %
Pictet – Clean Energy (P) LU0280435388 Actions techno. 1.59 %
Auris Euro Rendement R EUR Acc LU1599120273 Obligations Europe 0.36 %
Ofi Invest ISR Valeurs Euro IC FR0007045604 Actions Zone Euro 4.41 %
Invesco Euro Equity Fund A Dist LU1240328903 Actions Zone Euro -0.21 %
ODDO BHF Metropole Euro SRI A FR0010632364 Actions Zone Euro 2.02 %
Amundi Funds Euroland Equity R Eur LU1883305846 Actions Zone Euro 3.81 %
Lazard Actions Euro IC FR0010259945 Actions Zone Euro 6.08 %
DNCA Opportunités Zone Euro C FR0012316180 Actions Zone Euro 0.97 %
Echiquier Value Euro A FR0011360700 Actions Zone Euro 0.61 %
Goldman Sachs Eurozone Equity Income R EUR Cap LU1273028123 Actions Zone Euro 3.48 %
R-co Conviction Equity Value Euro C Eur FR0010187898 Actions Zone Euro 0.09 %
Sycomore Fund Sustainable Tech RC EUR LU2181906426 Actions techno. 15.99 %
ODDO BHF Artificial Intllgnc CR-EUR LU1919842267 Actions techno. 10.64 %
CPR Invest Glbl Dsrpt Opp A EUR Acc LU1530899142 Actions techno. 11.30 %
BGF Next Generation Technology A2 EUR H LU1861216510 Actions techno. 6.60 %
EdR SICAV Tech Impact A EUR FR0013488244 Actions techno. 4.31 %
Janus Henderson Glb Tech&Inno A2 HEUR IE0002167009 Actions techno. 12.36 %
Tocqueville Global Tech ISR C FR0013529914 Actions techno. 15.22 %
Allianz Cyber Security WT H2 EUR Acc LU2357305882 Actions techno. 7.13 %
Echiquier Artificial Intelligence B EUR LU1819480192 Actions techno. 14.29 %
Mélanion BTC Equities Universe UCITS ETF EUR FR0014002IH8 Cryptos -5.72 %
TOBAM Bitcoin CO2 Offset Fund A1 FR0013293859 Cryptos 35.63 %
La Française Carbon Impct Flt Rt TC USDH FR001400D724 Obligations Europe 1.36 %
Carmignac Pf Flexible Bond A USD Acc H LU0807689749 Obligations Europe 0.53 %
Income Euro Selection P FR0010363648 Obligations Europe 1.90 %
Ostrum Euro ABS Opportunities I(C) EUR FR0010286195 Obligations Europe 1.45 %
DNCA Invest Credit Conviction N EUR LU1234712617 Obligations Europe 1.33 %
Hottinguer Oblig C FR0010269803 Obligations Europe 1.38 %
Ecofi Taux Variable C FR0011045137 Obligations Europe 1.22 %
Octo Crédit Value C FR0013192622 Obligations Europe 1.25 %
GS European ABS – I Cap EUR LU1900228542 Obligations Europe 2.09 %

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Prec.
Janvier 2022 : la double peine sur les marchés obligataires
Suiv.
Ils décryptent l’actualité économique et financière : Alain Pitous
Alain Pitous Senior Advisor ESG

Ils décryptent l’actualité économique et financière : Alain Pitous

Plus de publications