Photovoltaique | Les actualités économiques et financières

L’allemand 7C Solarparken continue son expansion

Sobriété énergétique, prix record, dépendance russe, sécheresse … le marché européen de l’énergie connaît depuis plusieurs mois des tensions jamais vues. Le gaz cristallise la majeure partie des problèmes et entraîne avec lui l’électricité, dont la production dépend fortement.

Le 28 août, le mégawattheure européen a atteint 980€. Le prix du gaz est devenu 15 fois plus cher que sa moyenne au cours de la dernière décennie. Gazprom a annoncé que les approvisionnements pourraient être interrompus, une fois encore, afin de réaliser des travaux de maintenance du gazoduc Nord Stream 1. En filigrane, le gazier russe fait pression sur les pays occidentaux qui soutiennent l’Ukraine.

La pression russe n’est pas la seule cause de l’inflation énergétique. Les niveaux de sécheresse inédits en Europe limitent la production française d’origine nucléaire, par exemple, et les capacités d’exportation d’électricité d’autres pays comme la Norvège. La demande liée à la reprise post-covid a également contribué à augmenter les prix de l’énergie dès le quatrième trimestre 2021.

Tandis que la hausse des prix de l’électricité érode les marges des entreprises consommatrices, certaines sociétés en bénéficient. C’est le cas de 7C Solarparken, spécialiste allemand des projets photovoltaïques de niche. Créée au début des années 2000, l’entreprise est dirigée depuis 2014 par Steven de Proost qui a engagé une stratégie de croissance ambitieuse et rentable. Le modèle de développement est fondé sur l’acquisition de parcs photovoltaïques de petites tailles principalement en Allemagne. Les panneaux solaires de 7C Solarparken se trouvent sur des bâtiments d’habitation ou de bureaux par exemple. Cet opérateur a devant lui un potentiel très important que les grands électriciens comme RWE ne peuvent pas exploiter car leur taille les oblige à se concentrer sur des projets de grande taille. La tarification de l’électricité de source solaire bénéficie d’un prix plancher et, en même temps, permet de capter la majeure partie de la hausse des prix de marché. Contrairement aux électriciensallemandsd’envergure nationale, les tarifs exercés par 7C Solarparken ne subissent pas la même réglementation et offrent donc un potentiel d’appréciation conjoncturel plus important. Ainsi, la rentabilité déjà élevée (marge d’EBITDA historiquement supérieure à 80%) continue de s’améliorer et devrait approcher les 85% pour l’exercice 2022.

Du côté des volumes, la demande reste forte. Le manque d’indépendance énergétique de l’Europe, avec une acuité particulière en Allemagne, incite les gouvernements à augmenter la part des énergies renouvelables dans leurs mix énergétiques. Les investissements du plan NextGenerationEU (programme de relance doté de 800 milliards d’euros dans le cadre du Green Deal européen) seront en grande partie dirigés vers le développement d’énergies propres. La demande étant largement supérieure à l’offre sur ce marché, la concurrence existe mais ne freine pas les perspectives de développement de 7C Solarparken.

Fort d’un portefeuille de plus de 360MW, l’acteur allemand affiche sa volonté de profiter de la croissance des besoins de capacités installées avec un objectif ambitieux de 524MW d’ici fin 2024. Le financement de ce programme sera en grande partie réalisé par l’émission de fonds propres, un moyen employé de manière récurrente par l’entreprise afin de limiter le risque d’endettement. Chaque opération s’est d’ailleurs avérée être un succès considérant le potentiel de création de valeur pour l’actionnariat.

Au vu de l’ampleur de la crise énergétique en Allemagne (cf. la réouverture de mines à charbon pour combler le déficit énergétique), nous jugeons peu probable que le gouvernement plafonne les prix de vente de l’électricité fournie par les producteurs d’énergie renouvelable. Ce point demeure toutefois un des risques principaux de cet investissement.

Gay-Lussac Gestion a investi dans cette société via plusieurs de ses fonds.

Total
0
Partages
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Prec.
Les marchés ont-ils bien intégré la nouvelle détermination de la Fed ?
Suiv.
Wall Street sauve les meubles
Pour aller plus loin


1 kit Fibee
(une interview + une newsletter dédiée + diffusion de votre interview)
1 bannière
(748x90 en rotation pendant une semaine sur l'ensemble de nos supports)
10% de réduction
sur la commande d'un des services Fibee.

Vous gagnerez également un ticket pour le tirage au sort qui vous permettra peut-être de remporter un iPad Mini de dernière génération !

• Tirage au sort le vendredi 30 septembre à 17h00
• Une participation possible toutes les 24 heures
• Jeu réservé aux professionnels de la gestion d'actifs

Tentez votre chance !
En cochant cette case je confirme être un professionnel de la gestion d'actifs, j'accepte de recevoir les communications de fibee.fr et de participer au tirage au sort qui aura lieu le vendredi 30 septembre 2022.
Never
Remind later
No thanks