Vladimir Poutine | Les actualités économiques et financières

Le début de la fin pour Poutine

Napoléon 1812-Poutine 2022, même combat ? Ou plutôt : même fin de partie ? Dominique Moïsi est convaincu que l’invasion de l’Ukraine sera aussi destructrice pour le président russe que l’invasion de la Russie pour l’Empereur. Poutine est en train de devenir un péril mortel pour la planète, qu’aucune grande nation, y compris la Chine, ne pourra longtemps tolérer.

L’invasion de l’Ukraine en 2022 sera-t-elle, pour Poutine, l’équivalent de ce qu’a été l’invasion de la Russie en 1812 pour Napoléon : le début du commencement de la fin ? La comparaison peut surprendre et même choquer. Comment mettre en parallèle en effet deux moments historiques à ce point différents, sinon diamétralement opposés ?

La Russie était trop lointaine, trop vaste, trop froide aussi pour la Grande Armée. En reculant, sans presque combattre, le général en chef des armées russes, Koutouzov, attirait Napoléon dans un piège qui allait se refermer sur lui. L’Ukraine est si proche pour la Russie, si vulnérable aussi, compte tenu de la supériorité éclatante des forces mises en œuvre par Poutine. S’il y a une comparaison à faire, n’est ce pas plutôt avec l’invasion de la Pologne par l’Allemagne nazie en 1939 ? Les Polonais, tout comme les Ukrainiens aujourd’hui, se sont battus vaillamment, mais leur cavalerie ne pouvait rien face aux blindés du IIIème Reich.

Lire la suite

Total
0
Shares
Prev
Barbares contre colombes
Next
Comment éviter le greenwashing pour les sustainability-linked bonds ?