Fibee App | Casino

Le marché des paris en ligne fait un carton plein

Avec plus d’un million de nouveaux joueurs enregistrés en 2020, les multiples confinements et couvre-feux ont largement profité aux paris en ligne. Des panneaux publicitaires aux spot télévisés, en passant par les campagnes sur les réseaux sociaux, les opérateurs ont déployé les grands moyens.

Selon un récent rapport de l’Autorité nationale des jeux (ANJ), les paris sportifs, hippiques et le poker en ligne ont atteint un niveau record l’an dernier, faisant bondir de 22 % le chiffre d’affaires annuel du marché des jeux en ligne à 1,74 milliard d’euros. Si les casinos, clubs de jeux et autres points de vente physiques ont été impactés par la crise sanitaire, le jeu en ligne affiche une santé de fer et une croissance continue depuis 2010. Et pour preuve : 5,3 milliards d’euros, c’est le montant total des mises engagées sur les compétitions sportives rien qu’en 2020. Avec 940 millions d’euros de recettes après déduction des gains et une augmentation de 7 % par rapport à 2019, le marché des paris sportifs en ligne domine le secteur. Les paris hippiques en ligne enregistrent aussi une forte hausse (+33 %) avec 1,47 milliard d’euros de chiffre d’affaires. La fermeture des lieux de vente, tels que les comptoirs PMU, a apporté 5 % de nouveaux joueurs en ligne. Le poker en ligne, quant à lui, rafle la mise avec 1,8 million de participants (+53 %) et un chiffre d’affaires qui s’envole à 446 millions d’euros (+64 %).

Si l’arrêt des compétitions sportives au deuxième trimestre 2020 a été un coup dur pour le marché des jeux en ligne, l’activité a connu un véritable boom au troisième trimestre. À tel point que la population de parieurs sportifs a recruté plus d’un million de joueurs supplémentaires en 2020 et s’élève désormais à 4,4 millions. En première ligne, on retrouve les jeunes adultes ayant entre 18 et 24 ans qui rassemblent plus d’un tiers des parieurs. Cette proportion, qui a explosé au cours des dernières années, inquiète la communauté médicale et les pouvoirs publics. Alors que 70 % des parieurs sportifs ont entre 18 et 34 ans, les jeunes représentent 60 % des parieurs dans le domaine du poker et 27 % dans les paris hippiques.

Les paris en ligne n’ont jamais eu autant la cote et le phénomène est particulièrement bien porté par la publicité : Unibet mise sur Neymar et Mbappé, Betclic s’offre les rappeurs Gradur et Fianso, ParionsSport s’associe à Hatik et le PMU a même fait appel à un YouTubeur.

Vous avez trouvé cette publication intéressante ?

Cliquez sur une étoile pour la noter !

Note moyenne / 5. Nombre de votes :

Aucun vote pour l'instant. Soyez le premier à noter cette publication.

Merci pour votre vote !

Vous pouvez ajouter un commentaire (optionnel).

Dites-nous en plus (optionnel) :

Total
1
Shares
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publications similaires