inflation transitoire | Les actualités économiques et financières

Le monde devient-il inflationniste ?

La hausse de l’inflation a provoqué une réaction vive des banques centrales qui préfèrent limiter l’inflation dans le temps même si c’est au prix d’un fort ralentissement de l’activité voire d’une récession. Les banquiers centraux ne veulent pas refaire les années 1970.
L’inflation va donc ralentir ne serait ce qu’en raison du ralentissement économique.

Pourtant, la façon dont l’économie évolue change. Aux choix économiques s’additionnent des choix politiques dont les conséquences sont plus locales et moins globales. Dès lors, cela jette du sable dans les rouages de l’économie global au risque de provoquer une inflation plus élevée en tendance. Les pays développés importeront moins de désinflation et le marché du travail sera moins global réintroduisant un rapport de force, qui avait disparu avec la globalisation, dans la détermination des salaires.

Total
0
Shares
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Prec.
Signaux supplémentaires de ralentissement dans l’industrie américaine
Suiv.
ien entre hausse du prix de la nourriture et instabilité sociale…
Pour aller plus loin