Traders | La revue de presse économique et financière

Le picking de la semaine

ALIMAK, en route pour un retour à une croissance rentable.

L’actu. Spécialisé dans les solutions d’accès vertical, comme les monte-charges, ascenseurs et plateformes, pour les marchés de l’industrie, de la construction, du bâtiment et de l’éolien, le groupe suédois vient de publier de bons résultats pour le second trimestre 2021.

Notre analyse. AMILAK a publié un chiffre d’affaires en hausse de 4% en organique et dispose d’un carnet de commandes bien orienté. La marge d’EBITDA progresse, à 45%, essentiellement grâce à un programme d’amélioration de l’efficacité opérationnelle ainsi qu’à la bonne performance des activités de services, qui dégagent une meilleure marge. Le groupe se veut confiant dans sa capacité à maintenir les coûts opérationnels sous contrôle, malgré l’accélération du chiffre d’affaires. L’industriel a su gérer l’inflation des coûts matières premières ainsi que les perturbations des chaînes d’approvisionnement, qui ont impacté plusieurs pans de l’industrie avec le rebond de l’activité économique. La génération de flux de trésorerie est solide et permet à la situation financière de s’améliorer. Le management est également revenu sur l’acquisition en juillet de Cento Engineering Group, société de services basée au Royaume-Uni, avec laquelle le groupe travaille depuis 20 ans. Celle-ci génère 60 millions de couronnes suédoises de chiffre d’affaires avec un niveau de marge élevé et sera prochainement pleinement intégrée au groupe. Ces bons résultats permettent à ALIMAK de confirmer ses objectifs financiers à moyen terme, à savoir une croissance du chiffre d’affaires de 5 à 7% et une marge d’EBITDA qui cible 14 à 16%.

En conclusion. Une publication qui rassure le marché après plusieurs trimestres difficiles et qui démontre que le programme de réduction de coûts et d’amélioration de la rentabilité déployé par la nouvelle équipe de direction est en bonne voie. Le groupe suédois devrait être en mesure d’amorcer la nouvelle phase de son programme New Height à partir de 2022. Un retour à une croissance rentable ?

Les informations communiquées sont le résultat de recherches internes fondées sur la base des meilleures sources en notre possession et issues d’informations publiques. Elles sont réalisées par l’équipe de gestion dans le cadre de son activité de gestion d’OPC et non d’une activité d’analyse financière au sens de la réglementation. Elles ne sont pas constitutives d’un conseil en investissement.
La Financière de l’Échiquier décline toute responsabilité quant à la pertinence ou à la réalisation de ses prévisions.

Vous avez trouvé cette publication intéressante ?

Cliquez sur une étoile pour la noter !

Note moyenne / 5. Nombre de votes :

Aucun vote pour l'instant. Soyez le premier à noter cette publication.

Merci pour votre vote !

Vous pouvez ajouter un commentaire (optionnel).

Dites-nous en plus (optionnel) :

Total
2
Shares
Publications similaires