SCPI | Les actualités économiques et financières

Le succès des SCPI se confirme

Selon les données du marché, la collecte nette des sociétés civiles de placement immobilier a connu une hausse de 22% en 2021.

Les sociétés civiles de placement immobilier (SCPI) ont fini l’année en beauté. Selon les statistiques conjointes de l’Association française des sociétés de placement immobilier (Aspim) et de l’Institut de l’épargne immobilière et foncière (IEIF), rendues publiques, le 19 janvier 2022, les acquisitions de parts de SCPI ont dépassé les cessions de parts de ces sociétés civiles de 2,2 milliards d’euros au 4ème trimestre 2021. Soit un bond de 42% par rapport au 3ème trimestre de l’an dernier.
Sur toute l’année 2021, la collecte nette s’établit à 7,4 milliards d’euros. La progression s’élève à 22%, comparé à celle de 2020 (6,1 milliards d’euros). Si l’augmentation est conséquente, les SCPI n’ont pas totalement retrouvé leur collecte nette d’avant la crise du Covid (8,6 milliards d’euros en 2019). Outre l’appétence importante des investisseurs particuliers, 2021 a vu apparaître trois tendances chez ces fonds immobiliers non cotés.

Prédominance des bureaux

En premier lieu, la prédominance des bureaux est plus que jamais d’actualité. Ces biens ont représenté à eux seuls 45% de la collecte nette des SCPI en 2021. Viennent ensuite les établissements de santé et d’éducation (25% de la collecte nette) et les SCPI diversifiées (20%). Loin derrière, on trouve le résidentiel (4%), les entrepôts (4%), les commerces (2,4%), les hôtels et centres de loisirs (0,1%). Ces deux derniers types de biens ont été pénalisés par la pandémie qui a généré une baisse d’activité dans les boutiques et centres commerciaux, ainsi que dans le secteur du tourisme.
Autre tendance : la poussée du label ISR (investissement socialement responsable). Les fonds labellisés ISR ont capté 24% de la collecte nette des fonds immobiliers grand public (dont les SCPI) en 2021, qui a atteint 10,7 milliards d’euros l’an passé.
Enfin, l’assurance vie confirme son rôle de distributeur de fonds immobiliers non cotés. Les sociétés civiles distribuées au sein d’unité de compte (UC) ont collecté 3,1 milliards d’euros en 2021, un montant en hausse de 10% par rapport à 2020. Les UC immobilières ont ainsi représenté 29% de la collecte brute des fonds immobiliers non cotés l’an dernier.

Source : https://www.aspim.fr/article/communique-de-presse/les-fonds-immobiliers-non-cotes-ont-collecte-10-7-milliards-d-euros-en-2021.html

Total
0
Shares
Prev
Amazon double son bénéfice à 14 milliards de dollars en fin d’année
Next
Assurer la distribution de l’électricité : réseaux intelligents et stockage