L’économie des bulles

La période de taux d’intérêt réels très faibles a été propice à l’apparition de bulles sur les prix des actifs (actions, immobilier, valeur des entreprises, mais aussi cryptomonnaies, actifs dans le métaverse…). Mais la remontée rapide des taux d’intérêt réels observée aujourd’hui pourrait faire exploser toutes ces bulles.

Il faut alors comprendre :

  • que lorsque les bulles se développent, une partie croissante de l’épargne sert à acheter les actifs à bulles et pas du capital productif, et que donc la croissance potentielle est réduite ;
  • que lorsque les bulles éclatent, il y a destruction de richesse pour les détenteurs d’actifs, qui sont normalement les ménages âgés ; cela implique un recul de la consommation de ces ménages.
Prec.
Lettre de conjoncture : un début d’année inattendu pour une année de relance
Suiv.
Le Yen au plus bas de … 20 ans face au dollar