Euro | La revue de presse économique et financière

L’Economie Européenne devrait connaître une croissance très robuste

Les statistiques américaines sont venues rassurer les investisseurs sur la reprise américaine qui reste forte. Après quelques statistiques mitigées ou plutôt faibles, comme celles du secteur de la construction ou la confiance du consommateur, qui avaient perturbé le marché, les données sur l’investissement ont rassuré. Ainsi, on a pu constater le rebond des nouvelles commandes en avril en biens d’investissement (2,3% sur le commandes hors défense et équipement aéronautique), ce qui est en ligne sur la forte demande finale qui domine l’état actuel de l’économie américaine et avec les enquêtes générales sur l’activité dans l’industrie historiquement élevées.

Le moteur de l’investissement est évidemment un élément crucial pour maintenir la dynamique d’expansion outre-Atlantique. Une demande forte et des conditions de financement extrêmement favorables participent à cette dynamique. Au total, l’investissement devrait rester très solide pendant le 2T21, autour de l’expansion déjà forte du 1T21. 

Toutefois, le vrai moteur de cette expansion devrait rester la consommation. En ce sens, vu la robustesse de la consommation au 1T21, on peut s’attendre à un chiffre un peu moins spectaculaire au 2T21. En effet, apparemment les ménages américains ont été assez rapides dans l’utilisation des chèques reçus au cours du moins de mars. Déjà, on devrait constater que les dépenses au cours du moins d’avril se sont bien tassées. Mais elles devraient rebondir sur les mois suivants avec la poursuite de l’embellie économique.

Alors que la croissance devrait rester très forte, le vrai suspense restera sur le comportement des prix. Pour l’instant, outre les effets de base et des hausses de prix dans des secteurs spécifiques, on ne peut pas encore été péremptoire sur une dynamique d’inflation qui pourrait s’emballer dans ce contexte de surchauffe (excès de demande par rapport à l’offre).  Ce suspens va rester présent sur bien de mois, car l’inflation est une variable retardée, et son réveil se fait lentement. Cet élément est crucial pour toute hypothèse qu’on puisse formuler sur la stratégie que va suivre la Fed, qui campe pour l’instant sur sa position d’effets temporaires sur l’inflation. Des hausses des prix qui commenceraient à se répandre à plus de secteurs serait évidemment un très mauvais message pour la Fed et sûrement affecterait fortement les anticipations de marché. Pour l’instant, il s’agit d’attendre…avec un peu d’inquiétude, même si le volontarisme des banquiers centraux et cette forte croissance économique devraient encore porter les marchés. 

En Europe, les jours se suivent et se ressemblent, avec des statistiques toujours très favorables concernant la reprise synchronisée. Que ce soit en Europe continentale ou au Royaume-Uni les indicateurs de confiance continuent de se redresser en augurant d’un rebond assez vif de l’activité.

Après les très bonnes statistiques conjoncturelles en Allemande et en France, l’institut de statistiques italien, a aussi publié des données très rassurantes sur l’embellie en Italie. Outre la confirmation de la forte reprise du secteur manufacturier, avec l’indice de confiance au plus haut depuis la fin 2017, on constate aussi que la confiance des ménages se redresse enfin fortement.

L’hypothèse d’une croissance forte en synchronisée prends ainsi de plus en plus de force avec toutes ces nouvelles statistiques. A ceci vient se rajouter la stimulation qui devraient apporter l’activation des plans de relance nationaux ainsi que (enfin) la mise à disposition, même si graduelle des fonds du plan de relance européen.

Evidemment, il nous faut rester prudents quant à l’évolution de la pandémie. Mais tout prête à croire que les mois qui viennent devraient être très porteurs pour l’Europe, même s’il reste encore beaucoup de chemin avant de combler le déficit de croissance laissé par cette crise.

Vous avez trouvé cette publication intéressante ?

Cliquez sur une étoile pour la noter !

Note moyenne / 5. Nombre de votes :

Aucun vote pour l'instant. Soyez le premier à noter cette publication.

Merci pour votre vote !

Vous pouvez ajouter un commentaire (optionnel).

Dites-nous en plus (optionnel) :

Total
0
Shares
Publications similaires