Les Brics à 11 ou la définition d’un nouvel équilibre mondial

L’élargissement des Brics pour passer de 5 à 11 pays n’a rien d’anecdotique, c’est un changement radical de l’équilibre global.

Jusqu’à présent le groupe des Brics (Brésil, Russie, Inde, Chine et Afrique du Sud) n’était qu’une construction intellectuelle d’un brillant économiste d’une banque d’affaire américaine. Ces 5 pays pouvaient partager des intérêts communs mais le poids total du groupe n’était que la somme du poids de chacun des pays. Ce n’était en aucun cas, une construction capable de rivaliser avec les pays développés.

Les Brics tiraient principalement leur poids géopolitique de l’essor de la Chine depuis une vingtaine d’années, de l’espoir longtemps déçu que représente l’Inde ou encore de la crainte belliciste qu’entretenait la Russie avant l’invasion de l’Ukraine.

Récemment, les Brics avaient enclenché des discussions sur la dédollarisation des échanges internationaux. Ce mouvement, largement relayé par la presse, manque de crédibilité en raison de l’emprise encore considérable du billet vert sur toutes les transactions qu’elles soient commerciales ou financières.Pour qu’un éventuel basculement ait un sens il aurait fallu mettre en face du billet vert une monnaie faisant l’unanimité. Pour l’instant ce n’est pas le cas. En finance internationale s’applique l’anti-loi de Gresham qui dit que la bonne monnaie chasse la mauvaise. Qu’elle aurait la bonne monnaie susceptible de chasser la mauvaise, le dollar dans le cas présent ?

Le yuan chinois n’est en aucun cas suffisamment important dans les réserves des banques centrales pour tenir ce rôle (un graphique du Financial Times a circulé la semaine dernière en reprenant les données sur le dollar et le yuan et en mettant la part du yuan sur l’échelle de droite donnant le sentiment que la monnaie chinoise concurrençait le billet vert.)

Prec.
L’Espresso des marchés du 28 Aout 2023
Suiv.
Are emerging markets local currency spreads tight?
afghanistan | Les actualités économiques et financières

Are emerging markets local currency spreads tight?

Plus de publications

Abonnez-vous

Abonnez-vous et recevez toutes les semaines notre newsletter économique et financière.