Aigle | Les actualités économiques et financières

Les faucons des taux d’intérêt refusent de desserrer leurs serres

Les réunions et les décisions sur les taux d’intérêt de la Fed et de la BCE en décembre ont douché les espoirs d’une fin du resserrement monétaire. Bien que les deux banques centrales n’aient relevé leurs taux d’intérêt que de 0,5 point de pourcentage, elles ont toutes deux adressé le même message aux marchés : le resserrement monétaire pourrait se poursuivre plus longtemps que prévu par le marché. Le message de la BCE a été considéré comme plus ” hawkish ” que jamais.

La future évolution du taux d’intérêt au jour le jour en euros a suscité des attentes. Il est passé d’environ -0,6 % à plus de 1,9 % depuis l’été. Avant la réunion de la banque centrale en décembre, on s’attendait à ce qu’il atteigne environ 2,6 % à la fin de l’année prochaine. On s’attend maintenant à ce qu’il dépasse 3 % d’ici la fin de l’année prochaine. En outre, l’excédent de liquidités dans la zone euro a diminué de 500 milliards d’euros en décembre, ce qui a poussé les taux d’intérêt vers de nouveaux sommets. 

Les taux d’intérêt à court et à long terme ont augmenté de plus de 0,5 point de pourcentage en décembre. Le rendement de la dette allemande à deux ans a grimpé à 2,73 % et celui de l’obligation à dix ans à 2,56 %. Les rendements n’ont pas atteint ces niveaux depuis plus de dix ans. 

L’inflation dans la zone euro n’a pas encore aussi fortement baissé qu’aux États-Unis. L’estimation préliminaire, qui sera annoncée en janvier, devrait être de 9,2 à 9,7 %. La volatilité des prix de l’énergie et l’impact des subventions pourraient réserver des surprises tout au long de la saison hivernale. La tendance est prometteuse, mais le niveau reste intolérable pour la banque centrale.

Aux États-Unis, la hausse du rendement des obligations à 10 ans a été beaucoup plus faible, à 0,13 point de pourcentage. Le rendement est tombé jusqu’à 0,3 point de pourcentage en dessous du niveau de la fin novembre. L’écart de rendement sur la très surveillée inversion de la courbe, qui correspond à la différence entre les taux à 10 ans et à deux ans, a également diminué. Toutefois, le rythme de la croissance économique a ralenti et un mois de décembre faible risque d’alimenter les rumeurs de récession. On s’attend maintenant à ce que le taux de la Fed atteigne son niveau record de 4,9 à 5 % en mai/juin 2023.  

Toujours plus de complications en Chine

La Chine a opéré un revirement à 180° dans sa politique en matière de coronavirus, ce qui accroît l’incertitude quant à la croissance économique, du moins à court terme. Les taux d’infection ont augmenté de manière spectaculaire à la suite de la levée des restrictions liées au coronavirus et les populations évitent désormais les lieux publics, ce qui pourrait également se ressentir pendant les célébrations du Nouvel An chinois en janvier. L’activité économique en pâtira inévitablement. Les prévisions optimistes suggèrent que le coronavirus atteindra bientôt son pic, après quoi l’activité économique pourrait revenir à la normale. 

En Chine, les marchés boursiers ont augmenté de 2,3 %, en euros, sur l’indice MSCI China en décembre. Les autres marchés ont principalement reculé, l’indice MSCI ayant perdu jusqu’à -8,4 points de pourcentage en Amérique du Nord. Les actions nordiques ont reculé de 0,8 %, sur base de l’indice OMX Nordic 40.

Performance des principales classes d’actifs en 2022

Region / Asset Class Return in 2022
North America -19.9%
Finland -12.9%
Global equities -18.5%
Japan -17.1%
Europe -9.5%
Asia ex Japan -6.4%
Emerging markets -19.2%
   
Euro 3 month Euribor -0.5%
Euro Government Bonds -18.2%
Euro Investment Grade -14.0%
Euro High Yield -11.5%
Global High Yield -11.8%
Emerging markets (Euro hedged) 0.0%
   
Region / Asset class31.12.2022Return in 2022
Euro / dollar1.067-5.8%
Yen / euro139.87.2%
Pound / dollar1.130-5.2%
Dollar trade weightet103.78.1%
Euro trade weightet119.80.8%
   
German Government 2 year2.713.35
German Government 10 year2.522.70
USA 2 year4.433.70
USA 10 year3.882.36
Total
0
Shares
Prev
Analyses techniques hebdo avec Ichimoku sur indices
Next
Disney souffle, Goldman licencie, Deere ouvre, Rakuten lève : Planète Bourse du lundi 9 janvier

Disney souffle, Goldman licencie, Deere ouvre, Rakuten lève : Planète Bourse du lundi 9 janvier