Jim O’Neill

Lexique économique et financier Fibee
Lexique économique et financier Fibee

Jim O’Neill est un économiste britannique qui a gagné une notoriété particulière pour avoir inventé l’acronyme “BRIC” en 2001, lorsqu’il était le chef des recherches économiques mondiales pour Goldman Sachs. L’acronyme désignait quatre grandes économies émergentes – le Brésil, la Russie, l’Inde et la Chine – que O’Neill prévoyait devenir parmi les économies dominantes au milieu du 21ème siècle.

Voici quelques points à noter sur Jim O’Neill:

  1. Carrière chez Goldman Sachs: O’Neill a travaillé chez Goldman Sachs de 1995 à 2013. Pendant son séjour là-bas, il a été le chef des recherches économiques mondiales et plus tard le président de la division d’Asset Management de l’entreprise.
  2. Postes gouvernementaux: Après avoir quitté Goldman Sachs, O’Neill a été impliqué dans divers rôles publics au Royaume-Uni. De 2015 à 2016, il a été ministre du Commerce et de l’Investissement au sein du gouvernement britannique.
  3. Autres initiatives: O’Neill est également reconnu pour ses travaux sur les problèmes de résistance aux antibiotiques. Il a présidé une revue pour le gouvernement britannique sur la résistance aux antimicrobiens, soulignant les risques économiques et sanitaires mondiaux associés à la croissance de la résistance aux antibiotiques.
  4. Éducation: O’Neill a étudié à l’Université de Sheffield et a obtenu un doctorat en économie à l’Université de Surrey.
  5. Points de vue: Au-delà des BRIC, O’Neill a souvent partagé ses perspectives sur diverses questions économiques mondiales, y compris les tendances de croissance dans les marchés émergents, la mondialisation, et les défis économiques dans les économies développées.

O’Neill a laissé une marque indélébile dans le domaine de l’économie mondiale avec sa conceptualisation des BRIC, un concept qui a influencé la manière dont de nombreux décideurs et investisseurs perçoivent les économies émergentes.

Retour au lexique

Abonnez-vous

Abonnez-vous et recevez toutes les semaines notre newsletter économique et financière.