Communauté Européenne du Charbon et de l’Acier

Lexique économique et financier Fibee
Lexique économique et financier Fibee

La Communauté européenne du charbon et de l’acier (CECA) fut une organisation internationale novatrice, créée après la Seconde Guerre mondiale pour réguler l’industrie lourde dans les pays membres et, par extension, pour consolider la paix en Europe.

L’idée de la CECA a été proposée pour la première fois par le ministre français des Affaires étrangères, Robert Schuman, le 9 mai 1950, ce qui est maintenant célébré comme la « Journée de l’Europe ». Le plan Schuman, comme on l’appelle souvent, a été conçu par Jean Monnet et visait à placer sous une autorité commune la production du charbon et de l’acier, des industries cruciales pour la fabrication d’armements et, par conséquent, pour la guerre. C’était un acte de solidarité économique et politique, s’assurant que la guerre entre les nations historiquement rivales, notamment la France et l’Allemagne, devienne matériellement impensable.

La CECA était guidée par les principes de la mise en commun des ressources et de la solidarité économique. Elle visait à :

  1. Empêcher la concentration monopolistique de ces industries.
  2. Fournir des incitations pour la modernisation et l’expansion de la production.
  3. Améliorer la qualité et réduire les prix des biens liés à ces ressources.
  4. Développer un marché commun pour ces produits entre les pays membres.

Les institutions de la CECA comprenaient une Haute Autorité (le précurseur de la Commission européenne), une Assemblée commune (précurseur du Parlement européen), un Conseil spécial de ministres, et une Cour de justice. Ces institutions ont établi un modèle de gouvernance supranationale qui a été repris et développé dans les futures organisations européennes.

Le traité établissant la CECA a été signé le 18 avril 1951 et est entré en vigueur le 23 juillet 1952. Il avait une durée de vie limitée de 50 ans et a donc expiré le 23 juillet 2002. Après son expiration, ses activités ont été intégrées dans le cadre légal de l’Union européenne, et les fonds restants de la CECA ont été utilisés pour créer la “Recherche fonds du charbon et de l’acier”, soutenant la recherche dans les secteurs liés à ces industries.

Retour au lexique

Abonnez-vous

Abonnez-vous et recevez toutes les semaines notre newsletter économique et financière.