Put

Lexique économique et financier Fibee
Lexique économique et financier Fibee

Le “put de la Fed” n’est pas un instrument financier réel, mais plutôt une expression utilisée pour décrire une perception du marché selon laquelle la Réserve fédérale des États-Unis (Fed) interviendra pour soutenir les marchés financiers en cas de déclin significatif. Voici quelques points clés pour comprendre ce concept :

  1. Origine de l’Expression : Le terme “put de la Fed” dérive de l’option de vente (put option) en finance, qui donne à son détenteur le droit de vendre un actif à un prix déterminé. Dans ce contexte, l’expression suggère que la Fed agirait comme une option de vente implicite pour les marchés, en intervenant pour stabiliser ou soutenir les prix des actifs lors de périodes de turbulence.
  2. Intervention de la Fed : Cette intervention peut prendre plusieurs formes, comme la baisse des taux d’intérêt, l’assouplissement quantitatif, ou d’autres mesures de politique monétaire destinées à injecter de la liquidité dans le système financier.
  3. Effet sur les Marchés : L’existence perçue d’un “put de la Fed” peut influencer le comportement des investisseurs, les encourageant à prendre plus de risques sous l’hypothèse que la Fed interviendra pour prévenir ou minimiser les pertes en cas de chute du marché.
  4. Critiques : Certains critiques affirment que ce concept crée une forme de “moral hazard”, où les acteurs du marché peuvent se sentir protégés contre les conséquences de prises de risques excessives, sachant que la Fed pourrait intervenir pour atténuer les pertes.
  5. Exemples Historiques : Des exemples historiques où la Fed a été perçue comme intervenant pour soutenir les marchés incluent la crise financière de 2008 et la réponse à la pandémie de COVID-19 en 2020, où des mesures de relance monétaire importantes ont été mises en place.
Retour au lexique
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez-vous

Abonnez-vous et recevez toutes les semaines notre newsletter économique et financière.