Quantitative Tightening

Lexique économique et financier Fibee
Lexique économique et financier Fibee

Le “Quantitative Tightening” (QT), ou resserrement quantitatif, est le processus inverse du “Quantitative Easing” (QE). Il s’agit d’une politique monétaire utilisée par les banques centrales pour réduire la quantité de liquidités dans l’économie. Voici les points clés de cette politique :

  1. Réduction du Bilan des Banques Centrales : Pendant le QE, les banques centrales achètent des actifs financiers, comme des obligations d’État et des titres hypothécaires, pour injecter de l’argent dans l’économie. Le QT implique la vente de ces actifs ou leur non-renouvellement à échéance, ce qui retire de l’argent du système financier.
  2. Augmentation des Taux d’Intérêt : Le QT a souvent pour effet d’augmenter les taux d’intérêt, car il réduit l’offre de fonds disponibles pour les prêts. Cela peut rendre les emprunts plus coûteux pour les entreprises et les consommateurs.
  3. Contrôle de l’Inflation : Une des raisons principales pour initier le QT est de contrôler l’inflation. En réduisant la quantité de monnaie en circulation, la banque centrale peut aider à modérer les pressions inflationnistes.
  4. Impact sur les Marchés Financiers : Le QT peut avoir un impact significatif sur les marchés financiers, en particulier les marchés obligataires, car il modifie l’offre et la demande pour différents types d’actifs financiers.
  5. Risques et Défis : La mise en œuvre du QT doit être gérée avec prudence. Un resserrement trop rapide peut entraîner un ralentissement économique ou une crise financière, tandis qu’un resserrement trop lent peut alimenter l’inflation.
  6. Contexte Économique : Les banques centrales utilisent le QT généralement dans un contexte où l’économie montre des signes de surchauffe ou lorsque l’inflation est plus élevée que l’objectif fixé.
  7. Communication et Prévisibilité : Une communication claire et transparente de la part des banques centrales est cruciale lors de l’application du QT, afin de minimiser les perturbations sur les marchés financiers et l’économie globale.

Le Quantitative Tightening est donc une politique monétaire importante, utilisée pour stabiliser l’économie après des périodes de relance monétaire importante comme le Quantitative Easing.

Retour au lexique
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *