Ratio CET1

L'inflation représentée par un homme observant des graphiques de performances
©Fibee


Le ratio CET1, ou Common Equity Tier 1, est un indicateur clé de la solidité financière d’une banque. Il fait partie des exigences réglementaires mises en place après la crise financière de 2008, notamment par l’accord de Bâle III. Voici les points essentiels à comprendre sur le ratio CET1 :

  1. Définition: Le ratio CET1 mesure le capital de base de première catégorie d’une banque par rapport à ses actifs pondérés en fonction des risques (RWA). Le capital de base de première catégorie inclut les actions ordinaires et les bénéfices non distribués, qui sont considérés comme les formes les plus fiables et les plus liquides de capital.
  2. Importance: Ce ratio est important car il est un indicateur de la capacité d’une banque à absorber les pertes tout en continuant à fonctionner. Un ratio CET1 élevé suggère que la banque est bien capitalisée et donc plus résistante aux crises financières.
  3. Exigences Réglementaires: Les normes de Bâle III, qui sont mises en œuvre à l’échelle mondiale, exigent des banques un minimum de capital CET1. Ce minimum a été augmenté après la crise financière pour renforcer la stabilité du système bancaire.
  4. Calcul: Le ratio CET1 est calculé en divisant le capital de base de première catégorie par les actifs pondérés en fonction des risques. Les actifs sont pondérés en fonction de leur niveau de risque – par exemple, les prêts à faible risque ont un poids moins élevé que ceux à haut risque.
  5. Seuils de Sécurité: En plus du minimum requis, les banques visent souvent un ratio CET1 plus élevé pour montrer leur solidité financière et se conformer aux attentes des régulateurs et des investisseurs.
  6. Impact sur les Opérations Bancaires: Un ratio CET1 faible peut limiter la capacité d’une banque à prêter et peut également affecter la confiance des investisseurs et des clients.
Retour au lexique
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez-vous

Abonnez-vous et recevez toutes les semaines notre newsletter économique et financière.