Required Stable Funding

Lexique économique et financier Fibee
Lexique économique et financier Fibee

Les Required Stable Funding (RSF) sont un élément central du Net Stable Funding Ratio (NSFR), une norme de réglementation financière établie sous les accords de Bâle III. Les RSF représentent le montant de financement stable qu’une banque est requise d’avoir pour couvrir ses actifs et ses engagements hors-bilan sur une période d’un an ou plus, en particulier dans des conditions de marché stressées. Voici les aspects clés des RSF :

  1. Définition : Les RSF sont essentiellement une mesure des besoins de financement stable d’une banque, calculée en fonction de la nature et de la durée de ses actifs et engagements.
  2. Calcul des RSF : Pour calculer les RSF, chaque type d’actif et d’engagement hors-bilan de la banque est pondéré en fonction de sa liquidité et de sa stabilité. Les actifs plus liquides et à court terme reçoivent généralement des pondérations RSF plus faibles, tandis que les actifs moins liquides ou à long terme reçoivent des pondérations RSF plus élevées.
  3. Types d’actifs et pondérations :
    • Actifs Liquides : Les actifs hautement liquides, comme les espèces ou les titres du gouvernement, peuvent avoir des pondérations RSF faibles, reflétant leur capacité à être facilement convertis en espèces.
    • Prêts et Créances : Les prêts à long terme et les créances pourraient se voir attribuer des pondérations RSF plus élevées, indiquant la nécessité d’un financement stable à long terme pour ces actifs.
    • Actifs Illiquides : Les actifs moins liquides, comme l’immobilier ou certains investissements à long terme, se verront généralement attribuer des pondérations RSF plus élevées.
  4. Engagements Hors-Bilan : Les engagements hors-bilan, tels que les lignes de crédit non utilisées, sont également inclus dans le calcul des RSF, avec des pondérations reflétant la probabilité qu’ils deviennent des passifs effectifs.
  5. Objectif : L’objectif des Required Stable Funding est de s’assurer que les banques disposent d’un financement stable à long terme suffisant pour couvrir à la fois leurs actifs et leurs engagements potentiels. Cela vise à réduire le risque de crise de liquidité et à améliorer la stabilité globale du système financier.
  6. Rôle dans le NSFR : Dans le calcul du NSFR, les besoins en RSF d’une banque sont mis en relation avec ses Available Stable Funding (ASF). Un NSFR de 100% ou plus indique que la banque a suffisamment de financement stable pour répondre à ses besoins de financement à long terme.

Les Required Stable Funding jouent donc un rôle essentiel dans la régulation bancaire en garantissant que les institutions financières maintiennent un équilibre sain entre leurs actifs et leur financement stable, contribuant ainsi à la prévention des risques systémiques dans le secteur financier.

Retour au lexique
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez-vous

Abonnez-vous et recevez toutes les semaines notre newsletter économique et financière.