Short selling

Lexique économique et financier Fibee
Lexique économique et financier Fibee


Le “short selling”, également connu sous le nom de vente à découvert, est une stratégie d’investissement qui repose sur la spéculation que le prix d’une action ou d’un autre actif financier va baisser. Voici comment cela fonctionne :

  1. Emprunt d’Actions : L’investisseur emprunte des actions qu’il ne possède pas auprès d’un courtier.
  2. Vente des Actions Empruntées : Ces[1] actions sont ensuite vendues sur le marché au prix actuel.
  3. Rachat des Actions : L’investisseur espère que le prix des actions baissera afin de les racheter plus tard à un prix inférieur.
  4. Retour des Actions au Prêteur : Après les avoir rachetées à un prix plus bas, l’investisseur rend les actions à leur propriétaire original (le courtier).
  5. Profit ou Perte : La différence entre le prix de vente initial et le coût de rachat des actions représente le profit ou la perte pour l’investisseur.

Le short selling est risqué car, théoriquement, les pertes peuvent être infinies. Si le prix de l’action monte au lieu de baisser, l’investisseur doit acheter l’action à un prix plus élevé pour la rendre, subissant ainsi une perte. Cette stratégie est souvent utilisée par les investisseurs qui ont une vision pessimiste d’une entreprise ou d’un marché, ou pour la couverture de portefeuille.

Termes et définitions
1. Consumer Expectations Survey ( Ces ) Le Consumer Expectations Survey (Enquête sur les Attentes des Consommateurs) est une enquête périodique qui vise à mesurer les attentes et les perceptions des ménages concernant différents aspects économiques, tels que l'inflation, les dépenses de consommation, le revenu disponible, le crédit, l'épargne et l'emploi.
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *