L’inflation n’est toujours pas maîtrisée

C’est officiel le troisième trimestre 2022 fait déjà de cette année une année noire en termes de performance des actifs financiers.

  • En effet, pour le troisième trimestre consécutif, les obligations de meilleure qualité, y compris les valeurs refuges que sont les obligations du gouvernement américaine ou allemand, ont perdu de la valeur, alors que l’indice MSCI global[1], reflétant le prix des actions, baissait aussi. Une succession de mauvais résultats jamais connue. Nous restons très prudents sur la prise de risque d’autant que la croissance risque de souffrir davantage dans les mois à venir. En revanche, nous pensons qu’on peut être plus constructifs sur les obligations souveraines. Beaucoup sont déjà anticipés dans les prix.
  • En grande partie, la dynamique des marchés sera déterminée par celle de l’inflation. Celle-ci va définir jusqu’où les grandes banques centrales vont resserrer leur politique. En ce sens, que ce soit aux Etats-Unis, les dernières nouvelles n’ont pas été bonnes. Aux Etats-Unis l’inflation reste plus élevée que prévue, même si le pic a sûrement été atteint en juin du fait du déclin des prix de l’énergie.
  • En Zone euro, l’inflation continue de grimper. En Allemagne, elle a dépassé 10% en septembre.  Sans un fléchissement plus durable de la progression des prix, les banques centrales des deux côtés de l’Atlantique risquent de persévérer dans le resserrement monétaire. Ce resserrement doit se manifester par un fléchissement plus marqué de la demande. Nous projetons toujours un arrêt du resserrement des deux côtés de l’Atlantique au premier trimestre 2023, mais un possible allégement qui n’aura lieu que vers la fin de l’année voire 2024.
  • L’ouragan Ian a fini sa course aux Etats-Unis avec un bilan provisoire assez dévastateur. Jusqu’ici, 68 pertes humaines sont à déplorer entre les Etats-Unis et Cuba, dont la plupart en Floride. Les dégâts matériels sont considérables, alors que les inondations continuent. Néanmoins, il semblerait que le retour à une activité normale dans les parties le plus touchées, que ce soit en Floride ou dans les Carolines, pourrait se faire plus rapidement que dans les épisodes comparables, comme lors de l’ouragan Andrew en 1992. Il est encore trop tôt pour estimer exactement le coût total, mais il sera sûrement considérable.

La sortie de la crise sanitaire et la guerre en Ukraine, font déjà de l’année écoulée une période extraordinaire. Les ajustements économiques que cette période a engendré sont assez inédits pour beaucoup, notamment avec la montée inattendue de l’inflation. Les banques centrales sont devenues l’acteur principal du changement de cap de la politique économique.

Cela fait des décennies que les banques centrales, notamment la Fed et la BCE, n’avaient pas entamé avec une telle force un resserrement monétaire. Celui-ci, associé aux multiples chocs subis, est en partie responsable du marasme sur les prix des actifs.

Ainsi, l’année 2022 détient maintenant un record. Trois trimestres de performance négative des principaux actifs liquides. Les actifs dits protecteurs, soit les obligations de meilleure qualité, notamment les titres d’Etat de pays comme les Etats-Unis ou l’Allemagne, ont connu une performance négative sur ces trois trimestres. Les actions ont reculé tout autant sur la période. D’aucuns cherchent de l’optimisme dans le simple fait que l’on s’écarte des mouvements historiques. Néanmoins, pour devenir plus constructifs sur la prise de risque, on se doit d’avoir des perspectives économiques un peu plus porteuses et des banques centrales moins dures. Pour l’instant ces ingrédients sont absents.

Termes et définitions
1. MSCI global ( MSCI global ) Le MSCI Global se réfère typiquement aux indices boursiers développés par Morgan Stanley Capital International (MSCI), une entreprise…
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Prec.
Le pléonasme de l’investissement dans la valeur
Suiv.
Les marchés broient du noir : A quand l’éclaircie ?
Plus de publications

Abonnez-vous

Abonnez-vous et recevez toutes les semaines notre newsletter économique et financière.