L’inflation sous-jacente réaccélère aux Etats-Unis : la FED appréciera…

De 9,1 % en juin et 8,5 % en juillet, l’inflation américaine passe à 8,3 % en août en raison d’une faible évolution mensuelle des prix à la consommation, de 0,1%. Sa composante sous-jacente, elle, gagne en revanche 4 dixièmes, à 6,3 %. En conséquence, les marchés, qui escomptaient un léger signe d’apaisement, se replient franchement. S’il était peu probable que la Fed change rapidement son fusil d’épaule en cas de bonne nouvelle, ces mauvaises données repoussent plus encore un assouplissement. Or, si ce dernier n’est pas permis par une normalisation de l’inflation, c’est donc probablement du côté des données d’activité et d’emploi qu’il faudra en chercher la source dans les mois à venir.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Prec.
Les convictions de la Française AM pour le marché du Crédit
Suiv.
La revue mensuelle d’investissement Carmignac
Plus de publications

Abonnez-vous

Abonnez-vous et recevez toutes les semaines notre newsletter économique et financière.