Bourse-Or | Les actualités économiques et financières

L’or, l’inflation et les tensions géopolitiques

De nombreux investisseurs considèrent l’or comme une valeur refuge en période de crise, et les cours se sont envolés après l’invasion de l’Ukraine par la Russie. Steve Land, gérant de portefeuille du Franklin Equity Group, présente l’approche adoptée par son équipe pour investir dans les métaux et explique pourquoi les petits producteurs d’or semblent particulièrement intéressants.

L’or physique, typiquement considéré comme une valeur refuge par de nombreux investisseurs en période de tensions internationales, a passé la barre des 2000 USD/once en mars grâce aux investisseurs qui cherchaient une protection contre l’inflation et les troubles politiques. Le 8 mars, les futures sur l’or se sont établis juste au-dessus de 2043 USD/once, non loin du record absolu de 2069 USD/once en fin de journée établi en janvier 1975.1 L’or a surperformé les autres actifs considérés comme des valeurs refuges en mars, y compris les bons du Trésor américain (l’augmentation de l’inflation ayant réduit l’attrait des obligations), le yen japonais et le franc suisse.2

Les sanctions occidentales à l’encontre de la Russie ont aussi suscité un engagement de la part de la Banque de Russie (BdR) à reprendre ses achats de ce métal précieux après une pause de près de deux ans. La BdR achète traditionnellement l’or produit en Russie afin d’étoffer les réserves de l’État, mais elle pourrait trouver un avantage à augmenter son stock existant étant donné que l’or est un actif sans aucun lien avec un pays ou un système financier particulier. L’une des conséquences des sanctions est que les producteurs d’or actifs en Russie ont du mal à vendre leur production dans le reste du monde, ce qui fait du gouvernement russe un acheteur essentiel pour maintenir ces activités.

La hausse de l’inflation dans le monde entier a été un autre facteur favorable à l’or cette année. Les prix à la consommation aux États-Unis, en particulier, ont connu une accélération de leur tendance à la hausse début 2022 et enregistré leur taux d’inflation le plus élevé depuis quatre décennies. La demande en pièces et lingots d’or est forte depuis quelques années et les événements géopolitiques récents n’ont fait qu’intensifier cette tendance étant donné que les primes par rapport aux prix au comptant ont augmenté sur plusieurs marchés en raison d’une pénurie d’or physique par rapport à la demande.

Lire la suite

Prec.
Alimentation & Biodiversité, le défi de notre temps
Suiv.
Quel sera l’impact sur l’économie française des programmes de Marine Le Pen et Emmanuel Macron?