Ukraine | Les actualités économiques et financières

Macroscope : La guerre en Ukraine, accélérateur de la démondialisation ?

Si les conséquences immédiates du conflit russo-ukrainien sont manifestes, en particulier sur le plan humanitaire, les conséquences à plus long terme peuvent être moins évidentes à appréhender. Et pourtant, elles pourraient s’avérer majeures pour l’organisation économique et géopolitique du monde des prochaines décennies. Elles sont notamment susceptibles de redistribuer les cartes issues des accords de Bretton Woods, à la fin de la deuxième Guerre Mondiale. Ces accords avaient abouti à la création du FMI et à celle de ce qui allait devenir la Banque mondiale, avec en toile de fond l’objectif d’une coopération économique internationale et d’une zone monétaire mondiale basée sur le dollar américain. C’est le sens d’un récent discours tenu par Janet Yellen, secrétaire américaine au Trésor et ancienne patronne de la Fed, devant l’Atlantic Council, un think tank spécialisé dans les relations internationales.

Il faut dire que la guerre en Ukraine a tout du clou décisif dans le cercueil de la mondialisation. La guerre commerciale entre les Etats-Unis et la Chine, et la volonté de cette dernière de créer, en Asie, une zone monétaire indépendante adossée au Yuan, avaient constitué un premier épisode. La crise du Covid, qui a révélé la dépendance des pays occidentaux aux chaînes de production émergentes et donc la nécessité de relocaliser a minima certaines productions stratégiques, avait accéléré cette tendance. L’invasion de l’Ukraine par la Russie pourrait s’avérer le point de bascule de l’économie mondiale de la mondialisation vers la régionalisation. L’enjeu est simple : dans un monde qui réapprend que, selon le mot de Raymond Aron, « l’histoire est tragique », il ne s’agit plus de favoriser la libéralité des échanges mais d’assurer leur stabilité, entre des Etats qui partagent une vision politique commune.

 

Lire la suite

Prec.
Smic à 1500 euros nets : Mélenchon a-t-il raison ou tort ?
Suiv.
Quelles leçons tirer des résolutions climat en 2021 ?