Immobilier | La revue de presse économique et financière

Marché de la location immobilière : les passoires thermiques beaucoup plus nombreuses que prévu

Les logements très énergivores, qui vont être progressivement interdits à la location, seraient bien plus nombreux que ce qui était anticipé avec la prise en compte du nouveau diagnostic de performance énergétique.

Les professionnels de l’immobilier ont alerté vendredi sur le nombre de logements classés comme énergivores, menacés d’une interdiction de location: il serait selon eux bien plus important que prévu par le gouvernement. Avec le projet de loi climat, le gouvernement organise la chasse aux “passoires thermiques”, ces logements énergivores classés F et G. Les logements dans la classe G devraient être interdits à la location en 2025 et les logements F en 2028.

Le 1er juillet, un nouveau Diagnostic de performance énergétique (DPE) a été mis en place: selon ses critères, le gouvernement estimait dans le parc locatif privé à un peu plus de 500.000 le nombre de logements classés G en France, et environ 900.000 les logements classés F.

Vous avez trouvé cette publication intéressante ?

Cliquez sur une étoile pour la noter !

Note moyenne / 5. Nombre de votes :

Aucun vote pour l'instant. Soyez le premier à noter cette publication.

Merci pour votre vote !

Vous pouvez ajouter un commentaire (optionnel).

Dites-nous en plus (optionnel) :

Total
7
Shares
Publications similaires