Marchés : cette bonne nouvelle qui n’en est finalement pas une…

L’économie américaine crée plus d’emplois que ce qui avait été anticipé avec un repli du taux de chômage à 3,5% en septembre. Une bonne nouvelle d’un point de vue économique, mais une mauvaise nouvelle pour les marchés financiers. L’analyse de Xavier Patrolin, président d’Albatros Capital.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Prec.
Bourse: les échéances des prochains jours
Suiv.
Parcours boursiers et performances économiques : un divorce momentané
Plus de publications

Abonnez-vous

Abonnez-vous et recevez toutes les semaines notre newsletter économique et financière.