FiBee | La revue de presse économique et financière

Moderna: bientôt les effets secondaires?

Alors que de nombreux analystes s’interrogent sur la pérennité de l’exceptionnel parcours boursier du groupe, l’optimisme reste de mise.

Au début de l’année 2020, Moderna s’échangeait à 23 dollars sur le Nasdaq. Avec une capitalisation boursière de 9 milliards, il s’agissait d’une start-up de biotechnologie parmi des centaines d’autres, avec une probabilité de succès limitée.  A l’heure où nous écrivons ces lignes, la capitalisation boursière de Moderna est désormais de 160 milliards, soit presque deux fois la taille du géant biotech Gilead Sciences. Elle dépasse celles de Sanofi et Amgen et n’est pas loin de rejoindre Merck.

La pandémie du COVID-19 a changé le cours de l’histoire de Moderna. La société pharmaceutique et biotechnologique basée au Massachusetts a réussi à développer un des tout premiers vaccins contre le coronavirus, un immense succès alors que la start-up américaine n’avait jamais commercialisé le moindre médicament avant la pandémie.

Lire la suite

Vous avez trouvé cette publication intéressante ?

Cliquez sur une étoile pour la noter !

Note moyenne / 5. Nombre de votes :

Aucun vote pour l'instant. Soyez le premier à noter cette publication.

Merci pour votre vote !

Vous pouvez ajouter un commentaire (optionnel).

Dites-nous en plus (optionnel) :

Total
19
Shares
Publications similaires