Nécessairement, une économie mondiale moins efficace

Il faut accepter l’idée que les conséquences de la crise de la Covid, de la guerre en Ukraine et de la transition énergétique vont conduire à une économie mondiale moins efficace, avec une croissance potentielle mondiale plus faible.

En effet :

  • après la crise de la Covid, les pays de l’OCDE, et en particulier l’Europe, ont décidé qu’ils ne pouvaient pas dépendre du Reste du Monde pour un certain nombre de productions stratégiques : médicaments, matériel médical, matériel pour les énergies renouvelables, semi-conducteurs, etc. Mais ces relocalisations réduisent l’efficacité productive, puisque les délocalisations exploitaient les avantages comparatifs des pays ;
  • après la guerre en Ukraine, la Russie sera durablement coupée de l’économie mondiale, ce qui implique qu’on devra produire ailleurs les biens qui étaient produits plus efficacement en Russie ;
  • la transition énergétique va conduire à une technologie de production de l’énergie décarbonée, mais moins efficace, en raison de l’intermittence de la production des énergies renouvelables, que la technologie utilisant les énergies fossiles.

Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Prec.
La grande divergence des banques centrales
Suiv.
Conflict in Ukraine, 3 scenarios
Plus de publications

Abonnez-vous

Abonnez-vous et recevez toutes les semaines notre newsletter économique et financière.