Nouveau record pour le Livret A

Depuis le relèvement du taux de 2 à 3 % au 1er février dernier, le Livret A s’est renfloué de plus de 6 milliards d’euros en un mois. Le placement préféré de près de 55 millions de Français, de même que son homologue le LDDS, n’avait jamais connu autant de succès depuis 2009.

Un record de 8,17 milliards d’euros depuis janvier pour le Livret A et le LDDS

Depuis quelques années, Le Livret A et le LDDS (Livret de développement durable et solidaire) étaient boudés par les Français. Ils ne manquaient pourtant pas d’arguments pour attirer l’épargnant : sans risques car garantis par l’État, exonérés d’impôts sur le revenu et de prélèvements sociaux, retraits sans frais et sans préavis, calcul des intérêts deux fois par mois. Mais le problème majeur, et pour le moins dissuasif, c’était leur taux peu attractif, qui est même descendu à 0,52 % en 2020. Mais, à la faveur de la revalorisation du taux au 1er février, les deux livrets ont retrouvé des couleurs. Les encours du Livret A ont grimpé à 529,1 milliards d’euros fin février, soit près de 20 milliards d’euros en plus par rapport au 1er janvier. 

Prec.
L’Espresso des marchés du 11 avril 2023
Suiv.
L’arbre américain plie mais ne rompt pas (encore)
Plus de publications

Abonnez-vous

Abonnez-vous et recevez toutes les semaines notre newsletter économique et financière.