Chine | La revue de presse économique et financière

Nouvelles politiques de redistribution en Chine : quel impact sur le luxe ?

Agence SAND

De nouvelles politiques de redistribution pourraient être introduites en Chine (par le biais d’une hausse de l’impôt sur les revenus élevés et d’une augmentation des taxes sur les plus-values et l’immobilier), ce qui pourrait nuire aux consommateurs les plus fortunés. Nous estimons toutefois que cela ne freinera pas la demande croissante d’une classe moyenne de plus en plus aisée pour les produits de luxe. Ainsi, les ventes des marques haut de gamme resteront résilientes.

Après la technologie et le soutien scolaire, les produits de luxe sont-ils dans la ligne de mire ?

Lors de la réunion du 17 août du Comité central des finances, le président chinois Xi Jinping a appelé à un « ajustement raisonnable des revenus excessifs » et encouragé les entreprises et les groupes fortunés à contribuer davantage à la société. C’est ce que relate un rapport du Jing Daily.

Cette année, le président chinois a également évoqué l’importance de la « prospérité commune » qui, dans ses grandes lignes, vise à instaurer des conditions plus justes et plus inclusives dans le but d’élargir la classe moyenne et de mettre fin au creusement des inégalités de revenus dans le pays.

Selon The Economist, qui cite les chiffres officiels, le revenu disponible des ménages chinois situés dans le premier quintile est plus de dix fois supérieur à celui des ménages situés dans le dernier quintile.

L’objectif de prospérité commune du Parti communiste chinois s’inscrit dans le cadre des mesures réglementaires prises par les autorités cette année, notamment la hausse des salaires et l’amélioration des conditions pour les travailleurs de l’économie à la tâche1.La réduction de l’écart de revenus entre les régions urbaines et rurales de Chine fait également partie du plan quinquennal du Parti.

Cette concentration sur les ultra-riches fait suite au durcissement de la réglementation visant les secteurs de la technologie et du soutien scolaire, qui a déclenché des ventes massives sur le marché boursier et réitéré la volonté grandissante du gouvernement chinois de repenser la qualité de la croissance économique du pays en fonction de sa propre feuille de route.

Lire la suite

Vous avez trouvé cette publication intéressante ?

Cliquez sur une étoile pour la noter !

Note moyenne / 5. Nombre de votes :

Aucun vote pour l'instant. Soyez le premier à noter cette publication.

Merci pour votre vote !

Vous pouvez ajouter un commentaire (optionnel).

Dites-nous en plus (optionnel) :

Total
1
Shares
Publications similaires