Shanghai-China | La revue de presse économique et financière

Obligations et monnaies: les obligations chinoises sous les projecteurs

Les craintes relatives à un ralentissement de la croissance et à une remontée du nombre de cas de COVID ont provoqué un fort rebond des obligations mondiales, malgré leurs valorisations peu attrayantes. Le rendement réel, qui exclut l’inflation, a ainsi atteint un niveau record de -1,17% aux États-Unis au cours du mois d’août.

Parallèlement, le volume des obligations à rendement négatif a atteint son niveau le plus élevé en six mois et a dépassé les 16 000 milliards de dollars.

Le rebond s’est depuis calmé puisque les marchés ont tablé sur le fait que la Fed préparait le terrain pour une normalisation de sa politique et sur un apaisement des craintes de ralentissement économique mondial.

Alors que nous manquons actuellement d’actifs générateurs de revenus, les obligations chinoises continuent, selon nous, à offrir des opportunités attractives.  Il s’agit d’une classe d’actifs à faible volatilité et à liquidité croissante, qui offre par ailleurs des rendements attrayants de 2,9%.

La récente modification de la politique monétaire de la PBoC profite également au marché obligataire du pays. Face à un ralentissement de la deuxième économie mondiale, la banque centrale se tient prête à assouplir encore sa politique monétaire après avoir abaissé de 100 points de base le taux de réserve obligatoire des banques en juillet. Cette attitude est à l’opposé de celle de la Fed, qui prévoit de réduire ses mesures de relance monétaire.

Notre modèle technique montre également certaines tendances positives dans la classe d’actifs.

Nous maintenons par ailleurs notre position neutre sur les bons du Trésor américain. Avec 1,30%, le niveau des rendements américains semble trop faible, puisqu’il se situe 40 points de base en dessous de ce que nos modèles suggèrent comme juste valeur à long terme.

Nous ne prévoyons cependant pas de hausse spectaculaire des rendements.

Nous pensons que l’augmentation actuelle des pressions inflationnistes s’explique en grande partie par les distorsions dans les chaînes d’approvisionnement et par la demande pour des produits sensibles à la COVID comme les voitures d’occasion, des facteurs qui ajoutent jusqu’à 2,5 points de pourcentage à l’inflation globale.

En les excluant, l’inflation sous-jacente reste bénigne, à 1,6%.

Fig. 4 – La bonne période du dollar touche-t-elle à sa fin?
Indice du dollar américain pondéré par les échanges
Sept Barom FI and currencies.png
Source: Refinitiv, Pictet Asset Management. Données couvrant la période allant du 26.08.2020 au 26.08.2021

Nous sommes également neutres vis-à-vis de tous les autres principaux marchés d’obligations d’État et d’entreprises, à l’exception des obligations suisses et du haut rendement américain, que nous sous-pondérons.

Sur les marchés des changes, le dollar américain, soutenu par une forte croissance aux États-Unis, a atteint son niveau le plus élevé en 10 mois après avoir touché un plancher il y a deux mois. Pour l’avenir, cependant, nous ne nous attendons pas à voir le billet vert poursuivre sur cette récente hausse. C’est pourquoi nous maintenons notre positionnement neutre sur toutes les grandes devises. La livre sterling, pour laquelle nous sommes sous-pondérés, fait exception à cette règle.

La Banque d’Angleterre, qui a déjà ralenti le rythme de ses achats d’obligations, a commencé à définir des plans de durcissement progressif de sa politique monétaire. Selon nous, un double resserrement est donc à prévoir et il pourrait avoir des effets négatifs sur une économie encore fragile.

Nous pensons que le Royaume-Uni sera la première économie développée à afficher une courbe de rendement inversée au cours de ce cycle économique, ce qui est généralement un signal d’alerte pour l’économie.

Vous avez trouvé cette publication intéressante ?

Cliquez sur une étoile pour la noter !

Note moyenne / 5. Nombre de votes :

Aucun vote pour l'instant. Soyez le premier à noter cette publication.

Merci pour votre vote !

Vous pouvez ajouter un commentaire (optionnel).

Dites-nous en plus (optionnel) :

Total
1
Shares
Publications similaires