Meta | Les actualités économiques et financières

Only the Paranoids Survive

META est une ligne importante du fonds (5%). Après sa publication de la semaine dernière, l’action a perdu un quart de sa valeur.

Pour dire tout de suite ce que j’en pense: moi pas comprendre cette baisse.

1/ Le chiffre d’affaires est en baisse de 4%, à cause de l’effet de change. C’est la même chose sur Youtube (-3%) donc les théories sur “Facebook est mort” ne tiennent pas la route.
Pas de croissance car la base 2021 était exceptionnelle, que les clients sont plus tendus en 2022 vu le contexte et qu’Apple a appliqué des restrictions depuis un an. Donc rien d’anormal. Voire même, dans le détail, de bonnes nouvelles.
Par exemple, la réussite du lancement de la publicité sur les applications de messages du groupe (Messenger et Whatsapp), qui tournent désormais sur un rythme de $9 Mds de revenus par an.

2/ Après, il faut séparer entre les deux activités: d’une part l’activité classique de Meta qui dégage un résultat opérationnel de $9.3 Mds sur le trimestre. D’abord il faut déjà dire que c’est beaucoup d’argent. Pour donner un ordre de grandeur, le marché valorise aujourd’hui Meta $252 Mds. Cela la situe juste entre Pepsico ($249 Mds) et Coca ($257 Mds). Ce trimestre, Pepsico a dégagé un résultat opérationnel de $3.4 Mds. Pour Coca c’est $3.1 Mds. Et, accessoirement, Pepsico affiche $34 Mds de dette nette, Coca $30 Mds. Meta c’est $30 Mds de cash net. Si on valorise cette activité chez Meta comme si elle était un vendeur de soda, elle devrait donc valoir seule pas loin de $800 Mds (Meta gagne trois fois plus d’argent et j’ajuste grosso modo du cash). 

Pour donner une autre référence, AWS, la division cloud d’Amazon, qui est censée justifier la valorisation de $990 Mds du groupe (les autres divisions sont déficitaires), c’est $5.0 Mds.

Les $9.0 Mds de Meta c’est donc beaucoup d’argent.

Oui ce résultat est en baisse de 30% sur un an mais la raison est simple: une augmentation forte des coûts. Et non ce n’est à nouveau pas que Facebook : le résultat opérationnel de Google est aussi en baisse de 20% sur la période pour les mêmes raisons. Ces sociétés investissent beaucoup dans leurs outils en ce moment.

3/ Et enfin, d’autre part, il y a la métaverse et les investissements lourds qui y sont consacrés. Cette division génère une perte de $3.6 Mds ce trimestre, $9.4 Mds depuis le début de l’année. D’après ce que je lis (moi pas comprendre mais j’essaye quand même!) c’est cela que “le marché” n’apprécie pas. “Le marché” veut que Zuckerberg fasse juste tourner ses plate-formes publicitaires et qu’il renvoie tout l’argent généré aux actionnaires. Un peu comme le fait Apple. Mais là moi pas d’accord. Parce que je me rappelle le titre du bouquin d’Andy Grove, le fondateur d’Intel: “Only the Paranoids Survive”.

Et, pour donner un exemple, Meta investit beaucoup dans les interfaces neuronaux. C’est-à-dire sur la manière de commander votre appareil directement avec votre cerveau. Sur ce trimestre, Meta a dépensé $9.2 Mds en R&D. Apple un tiers de moins. Pas paranoïaques chez Apple. A mon avis, ce sont les actionnaires d’Apple, valorisée ce matin $2.4 Trillions, qui devraient avoir la trouille en voyant un Zuckerberg dans leur rétroviseur qui dépense sur un trimestre 50% de plus qu’eux en R&D avec pour but de rendre dans quelques années leur unique produit aussi archaïque qu’un Blackberry 8700 aujourd’hui.

En conclusion, je suis content d’être actionnaire d’une société avec d’excellents fondamentaux financiers et à sa tête un visionnaire paranoïaque qui suit son plan sans se préoccuper des opinions et qui a des intérêts directement alignés avec les miens (il a perdu $100 Mds cette année avec la baisse). 

Prec.
Les hausses des taux directeurs de la Fed pèsent sur les pays émergents
Suiv.
USA: élections mid-terms la semaine prochaine plus importantes que la réunion de la FED ?