Oui, la crise immobilière est presque terminée !

Si l’anticipation des marchés boursiers quant à une baisse des taux d’intérêt de la BCE se confirme, cela pourrait relancer le marché immobilier en 2024. Quel scénario pourrait empêcher les prix de baisser ? Les explications de Patrick Artus, conseiller économique de Natixis.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Prec.
Marchés : Un rallye qui n’en finit plus !
Suiv.
Le gérant actif obligataire combine plusieurs sources de rendement
Plus de publications

Abonnez-vous

Abonnez-vous et recevez toutes les semaines notre newsletter économique et financière.