Matières premières : Bois | La revue de presse économique et financière

Pénuries : l’épine dans le pied de la reprise mondiale

Agence SAND

Dans un contexte de reprise économique forte, le cours des matières premières s’envolent. Faut-il y voir un rattrapage conjoncturel du niveau des prix ou les prémisses d’un “super-cycle” de raréfaction qui impacterait durablement la production mondiale ?

Depuis le début de l’année, le marché des matières premières se caractérise par une certaine envolée des cours. Le symbole paroxystique de cette situation constitue le franchissement, pour la première fois de l’histoire de la London Metal Exchange (LME), de la barre des 10 000 dollars la tonne pour les cours du cuivre et du fer en mai 2021.

Cette plus grande volatilité et instabilité des cours des matières premières, éléments absolument structurants pour l’ensemble des secteurs qui animent l’économie mondiale, déstabilisent les marchés boursiers internationaux, les économies des pays rentiers et soulignent aussi la situation de forte dépendance à ces matériaux dans laquelle se trouve la production industrielle de la planète; alors que celle-ci se place dans une situation de reprise économique forte en 2021 et voit ses besoins en matières premières augmenter.

Lire la suite

Vous avez trouvé cette publication intéressante ?

Cliquez sur une étoile pour la noter !

Note moyenne / 5. Nombre de votes :

Aucun vote pour l'instant. Soyez le premier à noter cette publication.

Merci pour votre vote !

Vous pouvez ajouter un commentaire (optionnel).

Dites-nous en plus (optionnel) :

Total
0
Shares
Publications similaires