Entreprises | La revue de presse économique et financière

Petites capitalisations : des opportunités issues de l’adversité

La pandémie de Covid-19 a posé de nombreux défis, tant économiques, sociaux que sanitaires. S’agissant des petites capitalisations, plusieurs tendances ont également fait leur apparition et auront des répercussions à long terme sur les entreprises. Ces tendances présentent à la fois des risques et des opportunités.

Des gagnants toujours plus gagnants et des perdants toujours plus perdants

Au fil de la pandémie, nous avons observé une reprise en K prendre forme à l’échelle des entreprises.

Au fil de la pandémie, nous avons vu une reprise en K prendre forme à l’échelle des entreprises. Certaines entreprises ont conforté leur position au détriment de leurs concurrents. Beaucoup sont parvenues à maintenir le cap sur leur croissance à long terme. Certaines ont misé sur la croissance organique en investissant dans des projets de long terme. D’autres encore optaient pour la voie inorganique, en faisant main basse sur des entreprises en proie à des difficultés dans les périodes de retournement des marchés. La pandémie a, à l’inverse, mis à rude épreuve les entreprises dont les modèles d’affaires et la situation financière étaient plus fragiles. Les équipes de direction se souciaient des problèmes de court terme, à commencer par la recherche de financements suffisants ou de solutions aux troubles de court terme du marché. Beaucoup ont échoué.

Des tendances déjà ancrées s’accélèrent

Plusieurs tendances qui étaient déjà à l’œuvre avant la pandémie de Covid-19 se sont accélérées, à commencer par l’essor de l’e-commerce, les mesures de confinement ayant contraint les consommateurs de rester chez eux. Par ailleurs, avec le boom fulgurant du télétravail et du numérique pour les activités du quotidien, la digitalisation d’une série de marchés finaux s’est considérablement accélérée. Dans le souci de limiter les interactions humaines sur le lieu de travail, bon nombre d’entreprises ont eu davantage recours à l’automatisation des procédés de fabrication.

Comment cela se manifeste-t-il dans la pratique ?

L’entreprise de négoce industrielle cotée en Suède AdTech est un exemple parmi d’autres. L’entreprise possède un modèle d’affaires très décentralisé, qui délègue la prise de décision au niveau local et confère une grande autonomie aux dirigeants. Cette philosophie a porté ses fruits pendant la pandémie, en permettant à l’entreprise de répondre rapidement et efficacement aux défis posés par la Covid-19. Elle a également permis au groupe de se focaliser sur la satisfaction des exigences des clients dans les périodes de forte hausse de la demande. AdTech est également restée concentrée sur le long terme, en faisant l’acquisition de plusieurs entreprises de diverses branches d’activité du groupe, de l’automatisation et des composants aux procédés industriels et aux solutions d’énergie.

Le monde est numérique

À noter également l’essor fulgurant et inexorable de la numérisation. La pandémie a entraîné l’exode de nombreux salariés contraints de quitter le bureau pour télétravailler, sans oublier un bouleversement de la manière de travailler. Après tout, combien de réunions ont-elles eu lieu à distance grâce aux applications de visioconférence ? Sans la numérisation, tout cela n’aurait pas été possible.

Citons l’entreprise italienne Reply du secteur des services informatiques. Elle fournit des solutions innovantes dans les domaines de la cybersécurité, de l’Internet des objets, du Big Data et d’autres. L’entreprise réalise des activités très efficientes et flexibles par le biais d’un réseau d’environ 150 sociétés. Cette flexibilité a été vitale pendant la pandémie. Pour l’ensemble du secteur, la stratégie est claire. Nous pensons que bon nombre de ces petites capitalisations innovantes ont un rôle dans l’accélération de cette révolution numérique.

La mode est à l’automatisation

Comme nous l’avons souligné, une transition importante s’est opérée depuis les magasins vers les sites marchands à la faveur des confinements. La demande de biens a été extrêmement forte, à un moment où le contact humain dans les lieux physiques devait être limité. L’automatisation des usines a joué son rôle.

Parmi les entreprises qui surfent sur cette tendance, on retrouve la suisse Interroll. Elle fabrique des produits pour l’intralogistique tels que des rouleaux pour convoyeurs, des bandes transporteuses et des trieuses. Nous pensons que l’entreprise possède une riche histoire en matière d’innovation, conviction renforcée par le lancement par la société de nouveaux produits en dépit des fortes contraintes liées à la pandémie. Elle a par exemple déployé des systèmes pour automatiser des systèmes de tri, permettant aux entreprises de servir leurs clients dans les périodes les plus complexes pour la logistique. La levée des mesures de restriction a heureusement permis un retour à la normale des conditions de travail dans plusieurs secteurs. Nous pensons toutefois que les avantages de l’automatisation au sein de cette structure sont clairs et sont là pour durer.

En conclusion…

La pandémie a bouleversé irrévocablement nos vies, tant professionnelle que privée. Nous avons également observé des changements radicaux dans le monde de l’investissement. Plusieurs tendances, de l’automatisation à la numérisation, se sont accélérées. Nous pensons que ces phénomènes ne devraient pas s’arrêter en si bon chemin et pourraient offrir des opportunités d’investissement vraiment intéressantes parmi les petites capitalisations dans les années à venir.

Les entreprises ont été sélectionnées uniquement à des fins d’illustration pour présenter le style d’investissement décrit dans le présent document ; elles ne constituent pas une recommandation d’investissement et ne sont pas révélatrices d’une quelconque performance future.

Vous avez trouvé cette publication intéressante ?

Cliquez sur une étoile pour la noter !

Note moyenne / 5. Nombre de votes :

Aucun vote pour l'instant. Soyez le premier à noter cette publication.

Merci pour votre vote !

Vous pouvez ajouter un commentaire (optionnel).

Dites-nous en plus (optionnel) :

Total
1
Shares
Publications similaires