Pétrole | Les actualités économiques et financières

Pétrole: les barils russes pourront-ils être remplacés?

L’Agence internationale de l’énergie s’inquiète pour l’offre pétrolière mondiale. Les barils russes vont manquer et pourront difficilement être compensés à court terme, selon l’AIE.

L’Agence internationale de l’énergie annonce des heures sombres pour l’approvisionnement en pétrole : les perturbations de l’offre russe pourraient créer « un choc mondial », prédit même l’AIE. Autrement dit, un déséquilibre entre l’offre et la demande plus important qu’il ne l’est aujourd’hui.

Le déficit de l’offre russe est loin d’être anodin : le pays est le deuxième exportateur mondial avec 8 millions de barils jour. Mais depuis la guerre, Moscou ne peut plus écouler tout son brut, certains pays ou partenaires commerciaux refusant d’acheter du pétrole russe.

Lire la suite

Prec.
Allocation d’actifs – Mars 2022
Suiv.
Débrief du FOMC de mars 2022