Peut-il y avoir une crise des pays émergents (des dettes émergentes)?

 La situation des pays émergents est ambiguë. 

D’une part, la hausse des taux d’intérêt sur le dollar est traditionnellement défavorable aux pays émergents, en attirant des capitaux vers les États-Unis et au détriment de l’investissement dans les pays émergents. 

Mais d’autre part, beaucoup de pays émergents profitent des prix élevés des matières premières, qui accroissent leur revenu. 

Y a-t-il une logique dans la situation présente des marchés financiers des pays émergents ? Les pays dont les marchés financiers se dégradent sont-ils ceux qui souffrent de la hausse des taux d’intérêt sur le dollar et qui ne profitent pas de la hausse des prix des matières premières ? Ou bien la dégradation des marchés financiers des pays émergents est-elle indifférenciée, affectant l’ensemble des pays ? 

Nous voyons que les marchés financiers discriminent entre les pays émergents qui ont des excédents extérieurs, liés à leurs exportations de matières premières, et des déficits extérieurs, et les autres. 

Il y a bien discrimination selon ces deux critères, et non lien indifférencié avec les taux d’intérêt sur le dollar. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Prec.
RFR – INSEE, IFO, PIB allemand, la BCE devrait apprécier…
Suiv.
Should we expect a recession now?
Plus de publications

Abonnez-vous

Abonnez-vous et recevez toutes les semaines notre newsletter économique et financière.