Pourquoi avoir une vision sophistiquée du comportement des Banques Centrales ?

Les marchés financiers ont, à notre avis, une vision trop sophistiquée du comportement des Banques Centrales. Ils pensent qu’elles ont de multiples objectifs, qu’elles hésitent à freiner la croissance et à faire remonter le chômage, qu’elles veulent soutenir l’investissement, particulièrement dans la transition énergétique, qu’elles veulent permettre des politiques budgétaires expansionnistes.

Mais la réalité n’est-elle pas que les Banques Centrales, une fois qu’elles sont convaincues de la réalité de l’inflation, n’ont plus qu’un objectif simple : ramener l’inflation au niveau de l’objectif d’inflation dans un délai raisonnable ?

Cela implique une hausse des taux d’intérêt des Banques Centrales plus importante nettement que ce qui est anticipé, particulièrement dans la zone euro et au Royaume-Uni.

Il faut aussi tenir compte de ce que ramener l’inflation à 2 % met du temps, et donc n’est pas compatible non plus avec un retournement rapide à la baisse des taux d’intérêt après leur hausse initiale, ce qu’anticipent aussi les marchés financiers.

Total
0
Shares
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Prec.
L’analyse des tendances de la semaine
Suiv.
Financière Galilée recherche : Un(e) Assistant Gérant/Analyste + Un(e) Risk Analyst
Armements | Les actualités économiques et financières

Financière Galilée recherche : Un(e) Assistant Gérant/Analyste + Un(e) Risk Analyst

Pour aller plus loin