Pourquoi les taux d’intérêt à long terme de la zone euro ne sont-ils pas encore à leur niveau d’équilibre ?

Les taux d’intérêt à long terme de la zone euro ne sont pas encore à leur niveau d’équilibre :

  • parce que la crédibilité de la BCE risque encore de se détériorer, c’est-à-dire que les anticipations d’inflation à long terme risquent encore de monter en raison de la persistance d’une inflation supérieure à l’objectif de la BCE ;
  • parce que le taux d’intérêt réel à long terme est encore inférieur à son niveau d’équilibre (et à son niveau aux États-Unis) en raison de la situation d’insuffisance de l’épargne par rapport aux besoins importants d’investissement et de la réaction de la BCE à l’excès d’inflation.

Ce n’est que si le taux d’intérêt à long terme de l’ensemble de la zone euro dépasse 4 % que l’on pourra considérer qu’il a atteint son niveau d’équilibre.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Prec.
Le Label ISR est mort, vive le Lab… Vraiment ?
Suiv.
Une tempête s’est levée au Levant
Plus de publications

Abonnez-vous

Abonnez-vous et recevez toutes les semaines notre newsletter économique et financière.