Avertissement

Les informations fournies sur fibee.fr ne doivent en aucun cas être considérées comme une invitation à investir, un démarchage ou un conseil financier. Les articles ou communications publiés sur le site ne peuvent être considérés comme une incitation à proposer ou investir au public dans des produits financiers ou d’assurance. Fibee.fr rappelle aux utilisateurs que les performances passées ne préjugent pas des performances futures. Fibee.fr ne peut se substituer à l’utilisateur pour vérifier si les produits d’investissement présentés sur le site répondent à ses besoins et l’invite à se faire assister par ses conseillers professionnels.

Red stats | Les actualités économiques et financières

Pourrait-on passer à un objectif d’inflation de 4 % ?

L’inflation de la zone euro va monter à un niveau très élevé (proche de 10 % ?), la faire redescendre à 2 % serait extrêmement coûteux en termes d’activité et d’emploi. On peut alors se poser la question suivante : pourrait on passer dans la zone euro à un objectif d’inflation de 4 % ?

La difficulté est la suivante : si l’inflation est de 4 %, il faut que l’ensemble des revenus (salaires, retraites, transferts sociaux) soient parfaitement indexés sur les prix pour éviter des pertes chroniques de pouvoir d’achat. Les chocs inflationnistes auront alors des effets très puissants sur l’inflation, ce qui veut dire que la volatilité de l’inflation va fortement augmenter. S’il n’y avait pas de chocs inflationnistes, il n’y aurait pas de problème à avoir une inflation à 4 % avec une indexation parfaite de tous les revenus.

Mais les chocs inflationnistes rendent ce choix dangereux avec l’instabilité de l’inflation qu’ils impliquent.

On peut peut-être alors simplement augmenter l’objectif d’inflation de l’inflation générée par la transition énergétique, pour que la BCE évite de pénaliser l’investissement (dont l’investissement dans la transition) en réagissant à cette inflation particulière.

Auteurs

  • Patrick Artus

    Patrick Artus, né le 14 octobre 1951 à Lille, est un économiste français, directeur de la recherche et des études de Natixis et administrateur de Total, qui a en particulier travaillé sur les nouvelles stratégies boursières des entreprises. Il est un des spécialistes français en économie internationale et en politique monétaire.

  • Natixis
Total
0
Shares
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Prev
ISR : cette réglementation qui permet aux investisseurs de comparer les placements
Courbes | Les actualités économiques et financières

ISR : cette réglementation qui permet aux investisseurs de comparer les placements

Un nouvel amendement à la directive MiFII, va imposer à partir du 2 août aux

Next
Bourse : à quand le pic d’inflation ?
Un caddie plein de course sur une courbe de l'inflation

Bourse : à quand le pic d’inflation ?

L’INSEE prévoit un pic de 7% d’inflation en France au mois de

You May Also Like