Quand les marchés doivent reconnaître qu’ils se sont trompés…

Les propos plus durs de Jerome Powell ont douché les attentes des investisseurs en matière de baisse de taux d’intérêt. Il ne faut manifestement pas compter sur des taux plus bas en 2024, ce qui n’était pas le scénario attendu par les marchés. L’analyse de John Plassard, spécialiste en investissement chez Mirabaud.

Prec.
Les banques centrales devraient arrêter le resserrement monétaire
Suiv.
La démocratisation des solutions d’épargne retraite s’accélère grâce à Gay-Lussac Gestion qui lance InfiniPER®
Plus de publications

Abonnez-vous

Abonnez-vous et recevez toutes les semaines notre newsletter économique et financière.