Chancelier Olaf Scholz | La revue de presse économique et financière

Quel Chancelier pour l’Allemagne ?

Les élections au Bundestag du 26 septembre ont permis à l’Allemagne de désigner un nouveau parlement. Alexandre Robinet-Borgomano, responsable du programme Allemagne de l’Institut Montaigne, nous livre son analyse sur les forces en présence qui formeront la future coalition et désigneront le prochain Chancelier. 

Les élections au Bundestag qui se sont tenues en Allemagne dimanche 26 septembre ont confirmé la stabilité de la démocratie allemande. Les deux partis au pouvoir, le Parti social-démocrate (SPD) et l’Union chrétienne-démocrate (CDU-CSU) arrivent en tête du scrutin, avec respectivement 25,7 % et 24,1 % des voix, confirmant la volonté de l’électorat allemand d’inscrire l’avenir de la politique allemande dans le prolongement des années Merkel. Le taux de participation des dernières élections atteint 76,6 %, un niveau comparable à celui des dernières élections (76,2 % en 2017). Si le Parti social-démocrate (SPD) et l’Union chrétienne-démocrate (CDU-CSU) arrivent en tête du scrutin, avec respectivement 25,7 et 24,1 % des voix, l’issue de ce scrutin est marqué par un net recul des extrêmes : la gauche radicale Die Linke n’atteint que 4,9 % des voix, contre 8,9 % en 2017, et le parti d’extrême droite Alternative für Deutschland (AfD) accuse un léger recul, passant de 12,6 % en 2017 des voix à 10,3 % en 2021.

Lire la suite

Vous avez trouvé cette publication intéressante ?

Cliquez sur une étoile pour la noter !

Note moyenne / 5. Nombre de votes :

Aucun vote pour l'instant. Soyez le premier à noter cette publication.

Merci pour votre vote !

Vous pouvez ajouter un commentaire (optionnel).

Dites-nous en plus (optionnel) :

Total
10
Shares
Publications similaires