Quelles conséquences de la perte de crédibilité de la BCE?

Si on mesure la crédibilité d’une banque centrale à partir des anticipations d’inflation à long terme (si l’anticipation d’inflation à long terme s’accroît, la crédibilité de la banque centrale diminue), on voit que la crédibilité de la BCE diminue depuis le début de 2021, alors que la crédibilité de la Réserve fédérale est restée stable.

Si la crédibilité de la BCE recule alors que celle de la Réserve fédérale reste stable, on s’attend :

  • à une dépréciation du taux de change de l’euro par rapport au dollar associée à des sorties de capitaux depuis la zone euro ;
  • à une inflation plus forte dans la zone euro qu’aux États-Unis.

On observe bien ces deux conséquences de la perte de crédibilité de la BCE.

Prec.
États-Unis : reprise du durcissement des conditions de crédit pour les petites entreprises
Suiv.
La chronique Bourse du 14 octobre 2023
Plus de publications

Abonnez-vous

Abonnez-vous et recevez toutes les semaines notre newsletter économique et financière.