Quels pays exploitent le rôle de monnaie de réserve de leur devise, quels pays ne l’exploitent pas ?

Quand un pays exploite le rôle de monnaie de réserve internationale de sa devise :

  • il vend de la dette sans risque (essentiellement sa dette publique) au Reste du Monde ;
  • il utilise une partie de cette ressource pour acheter des actifs d’entreprises (investissement direct, actions) dans le Reste du Monde.

Cela lui permet d’avoir une dette extérieure nette qui ne lui coûte rien puisque le coût de sa dette extérieure brute (sans risque) est plus bas que le rendement de ses actifs extérieurs bruts (actifs d’entreprises).

Si un pays au contraire n’exploite pas le rôle potentiel de monnaie de réserve de sa devise :

  • il vend peu de dette sans risque au Reste du Monde ;
  • ou même il investit en dette sans risque dans le Reste du Monde, et il n’a pas un rendement de ses actifs extérieurs bruts supérieur au coût de sa dette brute, et il n’a pas de dette extérieure nette.

Parmi les États-Unis, le Royaume-Uni, l’Allemagne, la France et le Japon :

  • exploitent le rôle de monnaie de réserve de leur devise : les États-Unis et la France ;
  • ne l’exploitent pas : le Royaume-Uni, l’Allemagne et le Japon.
Total
0
Shares
Prev
Le déficit commercial allemand passe en négatif
Next
Atterrissage brutal ou en douceur ?