Royaume-Uni : retour à Barber Boom

La situation que vient de vivre le Royaume-Uni ressemble à s’y méprendre à un épisode économique du début des années 1970 connu sous le nom de Barber Boom. Le gouvernement conservateur d’Edward Heath se retrouva pris à l’époque dans une tourmente de croissance faible, d’inflation qui commençait à poindre et de mécontentement social, alors que le nombre de chômeurs franchissait pour la première fois depuis 1940 le seuil symbolique du million. Le gouvernement menait jusque-là une politique de dérégularisation ainsi que de rigueur fiscale et budgétaire.

En difficulté politique dans cet environnement de stagflation[1]décision fut prise par le Premier Ministre et son Chancelier de l’Echiquier Anthony Barber d’opérer un demi-tour complet pour mener une politique expansionniste, avec pour objectifs d’hisser le taux de croissance britannique à 10% pour 1972 et 1973, de baisser fortement les impôts des particuliers et des entreprises, de réduire les taxes indirectes (la TVA nouvellement créée passant de 10 à 8%)…

Cette politique se heurta bien vite au premier choc pétrolier, à la défiance des marchés ainsi qu’à l’effondrement de la livre sterling. La monnaie britannique perdit en effet près de 40% contre le dollar entre le printemps 1972 et fin 1976, l’inflation bondit jusqu’à 25% et les taux de la Bank of England s’envolèrent de 5 à 15%.

Termes et définitions
1. stagflation. La stagflation est un phénomène économique caractérisé par la conjonction d’une stagnation économique et d’une inflation élevée. Cela…
Prec.
Inflation aux USA : le pic est-il passé ?
Suiv.
Un hacker est parvenu à siphonner la totalité des fonds restants sur FTX
Ether | FiBee : Les actualités économiques et financières

Un hacker est parvenu à siphonner la totalité des fonds restants sur FTX

Plus de publications

Abonnez-vous

Abonnez-vous et recevez toutes les semaines notre newsletter économique et financière.