Semi-conducteurs, métaux rares : comment réduire notre dépendance ?

Alors que la Chine représente 80% de la production de gallium et de germanium, elle a décidé de limiter, à compter du 1er août, l’exportation de ces deux métaux essentiels aux semi-conducteurs. Comment l’Europe pourra-t-elle devenir plus autonome sur les métaux rares, indispensable à la transition énergétique ? Les explications de Juliette Cohen, stratégiste chez CPR AM.

Prec.
Derniers arbitrages obligataires avant l’été
Suiv.
Megatendance : L’eSport sort de l’ombre
+ Pour aller plus loin