FED | La revue de presse économique et financière

Taux d’intérêt : des turbulences à la Fed au mauvais moment pour la Bourse !

Agence SAND

Après Robert Kaplan et Eric Rosengren, le vice-président de la Fed se retrouve sous le feu des projecteurs concernant des opérations de marché. Les révélations accroissent l’incertitude sur le devenir de Jerome Powell, le patron de la Fed, une “colombe” ayant été un des moteurs de Wall Street depuis 18 mois… Décryptage de notre chroniqueur Alexandre Baradez, responsable de la recherche marchés chez IG France.

Après Robert Kaplan et Eric Rosengren, c’est désormais au tour du vice-président de la Fed lui-même d’être dans l’œil du cyclone médiatique concernant des opérations de marché réalisées au début de la crise sanitaire. On a appris au cours du week-end que Richard Clarida a procédé à des arbitrages de portefeuille de plusieurs millions de dollars la veille d’un communiqué du président de la Fed, fin février 2020 et 5 jours avant une baisse de taux de 0,5% début mars.

Son équipe indique que les règles ont été respectées. Cette justification du respect des règles avait également été avancée par Robert Kaplan de la Fed de Dallas et Eric Rosengren de la Fed de Boston après les révélation médiatiques de leur différentes opérations de Bourse, ce qui ne les a pas empêchés d’annoncer quelques jours plus tard qu’ils allaient quitter leur poste…

Lire la suite

Vous avez trouvé cette publication intéressante ?

Cliquez sur une étoile pour la noter !

Note moyenne / 5. Nombre de votes :

Aucun vote pour l'instant. Soyez le premier à noter cette publication.

Merci pour votre vote !

Vous pouvez ajouter un commentaire (optionnel).

Dites-nous en plus (optionnel) :

Total
0
Shares
Publications similaires