AccueilAnalysesToute la théorie de la politique monétaire développée depuis les années 1980 vient de s’effondrer

Toute la théorie de la politique monétaire développée depuis les années 1980 vient de s’effondrer

Trading | Les actualités économiques et financières

Depuis les années 1980, la théorie de la politique monétaire conduisait à des règles d’action assez simples pour les Banques Centrales, que celles ci avaient choisi de suivre.

Ces règles sont les suivantes :

  • les Banques Centrales doivent rester crédibles, c’est-à-dire ne pas permettre que l’inflation anticipée augmente lorsqu’il y a des chocs inflationnistes ;
  • pour que les Banques Centrales puissent rester crédibles, il faut qu’elles ne soient pas autorisées :
  • à utiliser l’inflation pour soutenir la croissance et l’emploi ;
  • à utiliser l’inflation pour assurer la soutenabilité des dettes publiques ;
  • le plus simple est alors la séparation des tâches : les Banques Centrales ne s’occupent que du contrôle de l’inflation (d’où l’inflation targeting).

On voit que tout cela a disparu aujourd’hui : les chocs inflationnistes font monter l’inflation anticipée, les Banques Centrales acceptent l’inflation pour éviter de faire reculer l’activité, les Banques Centrales pratiquent la « dominance fiscale » (elles assurent la soutenabilité des dettes publiques alors que la politique budgétaire reste expansionniste), elles ont des objectifs nouveaux (emploi, inégalités…).

Tout le corpus théorique guidant l’action des Banques Centrales depuis le début des années 1980 a donc disparu. Si maintenant les Banques Centrales veulent regagner leur crédibilité anti-inflationniste, cela va être difficile et pénible.

Lire la suite

Publié par

Conseiller économique senior de Natixis

Pas de commentaires

Laisser un commentaire