Vintage | FiBee : Les actualités économiques et financières

UEAM 2022 : risques géopolitiques, choc pétrolier et inflation, retour aux 70’s ?

L’Université d’été de l’Asset Management 2022 – UeAM, organisée par House of Finance DauphineQuantalys France et Sanso Investment Solutions, se déroulera le jeudi 25 août à partir de 14h à l’Université Paris-Dauphine.

La 9ème édition de l’Université d’été de l’Asset Management s’inscrit dans un contexte inédit. Alors que nous nous remettons à peine d’une pandémie mondiale qui dure depuis plus de 2 ans, nous sommes maintenant confrontés à une guerre menée dans les frontières de l’Europe par la Russie, avec déjà des conséquences à court terme sur l’ensemble des marchés financiers : Marchés des matières premières, marchés émergents… A plus long terme, alors que la guerre fait son retour et que plusieurs pays aux régimes autoritaires menacent nos démocraties libérales, se pose encore plus fortement la question de la souveraineté européenne.

En effet, la crise COVID avait déjà soulevé la question de notre interdépendance en ce qui concerne nos approvisionnements. Cet épisode sombre qui s’est ouvert depuis février 2022, vient nous rappeler nos fragilités et les secteurs stratégiques qu’il faudra renforcer à l’avenir : L’énergie, la défense, l’alimentation, en plus de la santé.

Cette crise au niveau mondial arrive à un moment où les niveaux d’inflation sont déjà historiquement élevés. En janvier 2022, les derniers chiffres de la Banque centrale européenne (BCE) montrent une progression des prix dans la zone euro de + 5,1 % sur un an. Aux Etats-Unis, l’indice de l’inflation pour l’ensemble de l’année 2021, publié le 2 février 2022 par le département du Travail, s’affiche à + 7 %, soit un record depuis 1981 ! Selon le Fonds Monétaire Internationale (FMI), les perspectives d’inflation pour 2022 s’établissent à 5,7% pour les économies avancées et à 8,7% pour les économies émergentes et en développement.

Prec.
BoE, un tiens vaut mieux que deux tu l’auras
Suiv.
Que vont faire apparaître les écarts de démographie entre les pays de la zone euro ?