Un bel endroit pour pêcher

Ça n’a échappé à personne : depuis le début de l’année, la performance des principaux indices américains est tirée par quelques grands noms. Le S&P 500 « market cap weighted* » est à +20% quand son pendant « equal weighted* » est à +10% (depuis le 31/12/2019 ils sont à +50% et +40% respectivement). Pour le Nasdaq, on est respectivement à +45% et +26% en 2023 (et +87% et +57% depuis 2019). Un découplage très clair a lieu en 2023.

Aucun texte alternatif pour cette image

Le phénomène est comparable entre le S&P 500 et le Russell 2000, rassemblant les petites capitalisations : +20% et +14% en 2023 (depuis 2019 +50% et +25% respectivement). Un premier découplage a eu lieu en novembre 2021 puis un second début 2023 : l’écart moyen de performance depuis 2019 est passé de 10 points à plus d’une vingtaine.

Autrement dit, les gros deviennent plus gros et les plus petits sont délaissés. « Une histoire de deux marchés » pour reprendre Dickens.

On peut s’en lamenter… ou s’en réjouir. Nous prenons la seconde option pour notre part. Un tel marché, où toute l’attention est donnée à quelques noms, crée nécessairement des opportunités. Bien évidemment, et comme toujours, il faut faire preuve de discernement avant de s’engager.

Dans cette optique, nous avons renforcé notre exposition à Capri Holdings cette semaine. Certes il y a des vents contraires cette année, mais nous estimons que la qualité de ses marques (Michael Kors, Versace et Jimmy Choo) lui permettra d’améliorer nettement ses résultats à moyen terme. Conjugué à la faible valorisation actuelle, le résultat peut être formidable.

Graham et Dodd mettaient en exergue Horace dans leur Security Analysis de 1934 : “Many shall be restored that now are fallen and many shall fall that now are in honor” (“Beaucoup renaîtront, qui ont aujourd’hui disparu, beaucoup tomberont, qui sont actuellement en honneur”). Nous pensons que c’est toujours le cas et que nous avons là un bel endroit pour pêcher.

*Market cap weighted : le poids de chaque entreprise dépend de sa capitalisation boursière

*Equal weighted : chaque entreprise a le même poids dans l’indice

Prec.
Rémunérations en actions : l’expertise de Degroof Petercam
Suiv.
Greenwashing :repérer les fausses promesses et les mensonges
Plus de publications

Abonnez-vous

Abonnez-vous et recevez toutes les semaines notre newsletter économique et financière.