TotalEnergies | Les actualités économiques et financières

Un groupe d’investisseurs salue les annonces de TotalEnergies en matière de transparence climatique

Paris, le 21 avril 2022 :  Avant le 12 avril 2022[1], un groupe de 12 investisseurs français – parmi lesquels Candriam, Egamo, Erafp, La Banque Postale Asset Management, La Financière de l’Echiquier, Mandarine Gestion, Meeschaert Amilton AM, Messieurs Hottinguer & Cie Gestion Privée, OFI AM, Sanso IS, Sycomore AM – a déposé un projet de résolution à l’Assemblée Générale de TotalEnergies pour demander, d’une part, la publication d’objectifs climatiques selon un cadre exigeant et ambitieux, et d’autre part, leur vote récurrent par le biais d’un Say On Climate annuel.

Porté par des investisseurs soucieux de l’impact climatique de leurs investissements et souhaitant accélérer la transition d’entreprises dont la trajectoire carbone aura une importance déterminante sur l’atteinte ou non des objectifs de l’Accord de Paris, ce projet visait à obtenir une plus grande transparence sur la stratégie climatique afin de donner la capacité à l’investisseur d’évaluer en toute objectivité l’alignement de la société avec un scénario scientifique.

Ce projet de résolution est désormais caduc.

À la suite des échanges menés avec des investisseurs, notamment avec cette coalition, l’entreprise a annoncé s’être engagée à publier[1] :

  1. Les objectifs de réduction absolue et relative des émissions de gaz à effet de serre (GES) de Scope 1, 2 et 3 à court (2025) et moyen terme (2030), couvrant toutes les activités de l’entreprise.
  2. L’évolution du mix énergétique et les volumes de production visés pour ces échéances.
  3. Les plans d’investissement à court et moyen terme, ventilés par secteur et par orientation entre maintenance et croissance des actifs de l’entreprise.
  4. La contribution potentielle des émissions de GES captées à la réalisation des objectifs de réduction des émissions de GES de la société.
  5. Les travaux menés par l’entreprise avec des tiers pour évaluer la pertinence de ces objectifs au regard de la mise en œuvre de l’Accord de Paris.

Par ailleurs, la société s’engage à soumettre annuellement sa stratégie climat au vote consultatif de l’Assemblée Générale.

Ayant pris connaissance de ces nouveaux engagements, le groupe d’investisseurs salue les avancées réalisées, fruit d’un dialogue continu et approfondi entre la société et différentes coalitions d’investisseurs, qui devra se poursuivre.

Prec.
Planète Bourse du 22 avril : Scandale chez Meta, perte chez Carlsberg, gros coup pour Mattel
Suiv.
La dette privée, une protection naturelle contre l’inflation ?